La plongée touristique : un marché à cibler - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

Dec.
12
2019

Créneau

La plongée touristique : un marché à cibler

Samedi 26 Juillet 2014
نسخة للطباعة
Nous espérons atteindre cette année les 4500 plongeurs.

 La plongée est  un produit de niche qui tarde à décoller. Pourtant la Tunisie dispose de  22 centres de plongée dont une quinzaine sont touristiques. Ce produit touristique reste un micromarché qui a un potentiel d’expansion au sein de l’offre touristique. Le marché tunisien est la meilleure cible en témoigne l’organisation en Tunisie du  1er championnat Méditerranéen de nage avec palmes. Le marché de la plongée est il dynamique en Tunisie ? Constitue-t-il une niche marketing ?  
La Tunisie est un endroit favorable à la plongée sous-marine nous précise  Abdelkrim Boujemaa Président de la Fédération des Activités Subaquatiques de Tunisie. « Ses fonds sous-marins dit-il ne cessent d’éblouir les amateurs de plongée. Ils renferment des richesses. Ils sont très poissonneux et chacun a ses particularités. Mais ils se ressemblent tous par leur beauté inégalable. La mer regorge des espèces de la faune et flore de la Région méditerranéenne. Elles se découvrent dans toute leur splendeur. Les plus abondantes sont les algues marines des fonds rocheux, les gorgones de différentes couleurs, les poulpes, les gros mérous, les murènes, les langoustes, les rascasses. La faune sous marine propose aussi des dauphins, des dorades, des raies, des serres, des éponges, des anémones, des spirographes et des oursins de différentes espèces. On récence d’ailleurs pas moins d’une vingtaine de sites de plongée de toute importance. En plus, à cause du réchauffement climatique, on observe régulièrement l’arrivée de nouvelles espèces qui ne vivaient pas dans les eaux méditerranéennes. A titre d’exemple, on peut citer les poissons perroquets, les barracudas, les poissons-lapins.  Les épaves sont un atout fantastique et un centre d’intérêt pour la population des plongeurs qui s’y baladent comme dans un musée. La Tunisie possède plus de 200 épaves.

La quête des splendeurs marines :
Il est vrai que la plongée tout comme le golf est un produit touristique particulier mais c’est un secteur d’activité capable de drainer surtout en cette arrière saison une grande clientèle. « La plongée qui fut, il y a quelques années, l'apanage des professionnels, s'ouvre désormais à tous les férus de la mer qui souhaitent découvrir l'autre face de la mer et apprécier ses secrets extraordinaires » nous explique Boujemaa.  «  Pour découvrir le monde sous-marin avoue t-il , il faut d'abord faire un «baptême». Tout le monde peut le faire, même les enfants à partir de 7 ans peuvent tenter l'expérience!. Lors de son baptême, le plongeur est entièrement pris en charge par un moniteur, qui l'équipe, le briefe et l'emmène faire une petite plongée. Il faut compter une heure de présentation et de déplacement en bateau sur le site et 20 minutes de plongée à faible profondeur. Par la suite, il est possible d'effectuer des formations de niveaux 1, 2, 3 et 4, où les apprentis plongeurs apprennent les gestes et les techniques de la plongée. C’est vrai que le nombre des plongeurs a chuté de 12 mille à 1200 plongeurs. Nous espérons atteindre cette année les 4500 plongeurs.
 La Tunisie a créé plusieurs événements pour promouvoir la plongée dont Coralis qui drainait chaque automne des centaines de plongeurs mais qui malheureusement fut enterré pour des raisons d'organisation et de budget. Cet événement a beaucoup porté au tourisme tunisien et notamment à Tabarka en nombre d'entrées et de nuitées touristiques. Il est vrai que la plongée tout comme le golf et la thalassothérapie sont un produit touristique particulier mais c'est aussi un secteur d'activité capable de drainer  une grande clientèle.
La promotion par le Web et les médias sociaux de même que la diffusion d’articles dans les magazines spécialisés semblent les approches marketing les plus raisonnables pour promouvoir la plongée en Tunisie Mais aussi on peut promouvoir nos sites de plongée dans les salons et les foires touristiques, voire inviter les décideurs, les TO et les voyagistes spécialisés dans ce créneau pour se familiariser avec notre destination. La promotion, c’est la plus difficile. Elle doit être agressive pour se démarquer de la concurrence. Comme tout client touristique, le plongeur est à la recherche de la bonne promo du moment » conclut Abdelkrim Boujemaa qui s’apprête avec la confédération mondiale des activités subaquatiques à organiser du 30 août au 4 septembre le premier championnat Méditerranéen de Nage avec Palmes

Kamel BOUAOUINA