Pourquoi les Français ne viennent-ils pas nombreux cet été en Tunisie ? - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

Dec.
11
2019

Tourisme

Pourquoi les Français ne viennent-ils pas nombreux cet été en Tunisie ?

Mercredi 23 Juillet 2014
نسخة للطباعة
Anis Mghirbi, Directeur commercial à Seabel Hotels: « L’offre aérienne est de plus en plus réduite, d’où des tarifs beaucoup plus chers sur la Tunisie»
Pourquoi les Français ne viennent-ils pas nombreux cet été en Tunisie ?

Le marché français tarde à décoller.   Les principaux T.O généralistes habituellement en mesure de réviser et d’augmenter leur programmation à la veille de l’été, sont essoufflés et/ou pris dans la tourmente d’une restructuration interne ou internationale (Fram, TUI, Thomas Cook…).L’offre aérienne est en recul par rapport à l’été 2013. En effet, compte tenu des retraits d’une dizaine d’appareils de Tunisair et de Nouvelair, actuellement en mode entretien, on enregistre près de 250.000 sièges avion de moins pour les mois de juillet et août par rapport à l’an dernier. Ces sièges permettaient de répondre aux attentes d’une clientèle individuelle et de correspondre aux demandes supplémentaires des TO spécialisés. A cela, il convient d’ajouter la crise économique, politique et morale qui oblige les T.O à adapter leur production en fonction du potentiel des départs en vacances. Anis Mghirbi directeur commercial à Seabel Hotels Tunisie nous dévoile les raisons de cette baisse et les perspectives d’avenir

 Tout d'abord comment va le tourisme au cours de ce mois Saint ?

Difficilement, pour le 2ème mois le plus important en termes de rentabilité pour un hôtel balnéaire. Pour certains marchés, la capacité aérienne est là mais la demande est faible. Si à la fin du mois, il y aura beaucoup de sièges invendus, cette situation risque de peser lourd sur les projections en siège avion pour Juillet 2015. Pour d’autres marchés, compte tenu que le mois de Juillet 2013 s’est mal passé, la capacité aérienne a été nettement revue à la baisse pour Juillet 2014. Du coup, même si la demande n’est pas extraordinaire, elle reste largement supérieure à l’offre aérienne, d’où des prix de billets d’avion exorbitants. Les clients ne paieront pas le prix d’un long courrier pour un trajet de 2h.

 Quelles sont les raisons de cette baisse?

 Comme déjà mentionné, l’offre aérienne est de plus en plus réduite, d’où des tarifs beaucoup plus chers. Les TO ne s’engagent presque plus sur la Tunisie. Le nombre des sièges charter disponible a baissé de 59% cet été par rapport à 2013.

Ramadan a-t-il eu un impact sur les départs des français ?

 Ramadan a coïncidé cette année avec tout le mois de Juillet. Pour plusieurs clients, durant ce mois, l’activité en dehors des hôtels est inexistante (restriction au niveau des horaires d’ouverture etc), le service et la prestation au sein des hôtels baissent car les employés sont « fatigués ».  

 Faut-il s’attendre à un bon août?

 A-t-on le choix ? Il est impératif de réaliser un très bon mois d’Août car la rentabilité d’une bonne période de l’année en dépend (malheureusement).

 Et l'arrière saison?

 Depuis quelques années, l’arrière saison a été toujours bonne. Cependant, nous ne sommes pas à l’abri de mauvaise surprise suite au dernier événement ayant coûté la vie à 15 de nos soldats (paix à leur âme). Un événement suite auquel les ministères des Affaires étrangères des principaux pays émetteurs, peuvent sortir un « travel warning » et qui pourrait justement frapper de plein fouet l’arrière saison et la saison hiver 2014/2015.

Kamel BOUAOUINA

Mots-clés: