Le maillon faible - Le Temps Tunisie
Tunis Dimanche 11 Novembre 2018

Suivez-nous

Nov.
14
2018

L’éditorial

Le maillon faible

Mercredi 16 Juillet 2014
نسخة للطباعة

Les combats entre groupes armés autour de l’aéroport de Tripoli enfoncent la Libye dans le chaos et l’anarchie et précipitent la descente aux enfers d’un pays livré à ses propres démons et investi par des terroristes et des trafiquants (d’armes et de drogue) de tout acabit.

Tout ce beau monde a trouvé suite à la chute du régime de Mouammar Gueddafi, l’aubaine de s’installer dans le pays, de se livrer à toutes les activités illégales et à s’enrichir dans l’impunité totale et en l’absence de l’autorité de l’Etat.

En fait, où est l’Etat en Libye et où sont ses institutions ? Gueddafi n’a pas laissé que son « livre vert », et la révolution a vite été détournée de sa trajectoire par les opportunistes de tous bords : tribus voulant gagner en influence et organisations terroristes à l’affût de tout vide sécuritaire. De sorte que la Libye se trouve aujourd’hui sans un vrai gouvernement et avec des autorités dépourvues de pouvoir et dépassées par les événements. Cette situation est bien sûr d’une extrême gravité, non seulement pour la Libye, où le spectre de la guerre civile se fait de plus en plus menaçant, mais également pour ses voisins immédiats et notamment la Tunisie, avec laquelle elle partage 450 kilomètres de frontière. C’est justement à travers cette longue frontière que des milliers de terroristes et de grandes quantités d’armes sont entrées en Tunisie et permis d’assassiner des membres de nos soldats et de nos forces de l’ordre.

Il y’a raison de s’inquiéter encore plus et de redoubler de vigilance au vu de la détérioration de la situation  en Libye. Mais, ce qui est plus urgent est l’élaboration de stratégies communes  et de coopération régionale pour la lutte contre le terrorisme et la criminalité.

Il est impératif que la Libye soit au centre  de cette dynamique puisqu’elle est le maillon faible et le pays le plus menacé. Mais,  en aidant la Libye à se prémunir contre le terrorisme, les pays de la région se prémunissent  eux-mêmes contre un danger qui hantera  pour longtemps  la région.

Lotfi OUENNICHE