Trafics de voitures volées - Le Temps Tunisie
Tunis Mardi 25 Septembre 2018

Suivez-nous

Sep.
25
2018

Trafics

Trafics de voitures volées

Dimanche 13 Juillet 2014
نسخة للطباعة
Trafics de voitures volées

Les trois malfaiteurs étaient attablés dans un café en train de planifier certains braquages quand ils ont trouvé une annonce parue sur un journal de la place proposant la vente d’une voiture de marque Mercédès. L’idée de voler cette voiture leur a frôlé l’esprit et sans hésiter ils ont préparé un scénario.

Ils ont téléphoné au vendeur pour un rendez vous.

Le jour des faits ils se sont présentés pour établir les contrats et prendre possession de la voiture. Ils ont déclaré au vendeur qu’ils ont apporté la somme demandée en espèces dans une mallette tenue par l’un d’eux. Ils ont demandé au propriétaire de leur permettre de faire un petit parcours pour vérifier l’état mécanique de la voiture. Ils leur a remis les clés. Ils ont pris place et ils ont démarré. Plus de trace ils se sont éclipsés.

Sans perdre de temps ils l’ont vendue à un tiers, quatrième inculpé dans cette affaire , pour la somme de sept mille dinars. Ce dernier n’a pas raté l’aubaine et a l’a revendue à un ressortissant libyen séjournant en Tunisie puis reparti vers son pays.

Le propriétaire de la voiture a attendu vainement le retour du trio mais s’est rendu compte qu’il a fait l’objet d’escroquerie et arnaque. Il s’est dirigé au poste de police pour déposer plainte. Il a fourni aux enquêteurs le signalement des trois individus ainsi que la marque et l’immatriculation de la voiture.

Les investigations et recherches ont permis dans un laps de temps très court d’arrêter les trois coupables, malheureusement le 4ème demeure à ce jour introuvable, il a probablement quitté illicitement le pays. Les trois malfaiteurs ont été reconnus par la victime au cours d’une séance de confrontation. Ils n’ont pu qu’avouer leur forfait.

Ils ont été traduits devant la troisième chambre criminelle du tribunal de première instance de Tunis. Ils ont réitéré devant le juge leurs déclarations données au cours de l’enquête préliminaire. Les avocats ont demandé au juge les circonstances atténuantes pour leurs clients.

Après les délibérations les quatre inculpés ont été condamnés chacun à une peine de six années de prison ferme et des dommages et intérêts au propriétaire de la voiture pour le préjudice moral et financier.

AA

Mots-clés: