Au moins 1,3 milliard de dinars en deux mois - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

Nov.
15
2019

La Tunisie reçoit 924 millions de dinars pour le financement des projets d’infrastructures

Au moins 1,3 milliard de dinars en deux mois

Vendredi 4 Juillet 2014
نسخة للطباعة
Au moins 1,3 milliard de dinars en deux mois

En Tunisie, les bailleurs de fonds ouvrent  encore les vannes. En l’espace de deux mois, la Tunisie n’arrête pas de  mobiliser des fonds, dédiés principalement pour le financement des projets d’infrastructure. Des projets qui étaient déjà présentés et soumis aux différents partenaires de la Tunisie à l’occasion des forums et des salons que la Tunisie a abrité les derniers mois. La réponse des bailleurs de fonds n’a pas tardé pour approuver le financement de quelques projets d’infrastructure. 

D’ailleurs, le Fonds arabe pour le développement économique et social (Fades) vient d’accorder, à la Tunisie, un financement de 174 millions de dinars (75 millions d'euros) pour la construction d'un nouveau barrage à Oued Mellègue dans le nord-ouest du pays. Selon Noureddine Zekri, secrétaire d'Etat au développement et à la coopération internationale, ce prêt est remboursable sur 22 ans avec un délai de grâce de 6 ans et un taux d'intérêt de 3 %. La Tunisie continue à collecter les fonds. Cette fois-ci, le gouvernement annonce une enveloppe de 750 millions de dinars en provenance du gouvernement Japonais. Cette somme servira à la construction d'une centrale électrique et au financement d'un projet de prévention des inondations de la Medjerda, le  plus grand fleuve irrigant le pays. Selon les informations communiquées par la partie japonaise, le financement de la centrale électrique à cycle combiné (500 mégawatts à Radès) déjà annoncé une année auparavant en marge de la conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique (Ticad), aurait pour montant 580 millions de dinars. Le deuxième prêt consiste en une enveloppe de 150 millions de dinars pour la réalisation d'un projet de prévention des inondations de la Medjerda. D’ailleurs, le gouvernement vient d’annoncer en l’espace d’une semaine des financements étrangers d’environ 920 millions de dinars.  A cet égard, il convient de rappeler qu’un mois auparavant, la Banque européenne d'investissement (BEI) a approuvé deux accords de financement destinés à soutenir l'éducation des jeunes et les PME en Tunisie, pour un montant global de 170 millions d'euros.

Zied DABBAR