La Citadelle d'Erbil en Irak - Le Temps Tunisie
Tunis Mardi 25 Septembre 2018

Suivez-nous

Sep.
26
2018

Patrimoine mondial de l'humanité

La Citadelle d'Erbil en Irak

Jeudi 26 Juin 2014
نسخة للطباعة
La Citadelle d'Erbil en Irak

Elle domine la capitale du Kurdistan irakien. La Citadelle d'Erbil, dont le site est vieux de 6000 ans, a été inscrite   samedi dernier sur la liste du patrimoine mondial de l'humanité de l'UNESCO. Mais sur place, la nouvelle est passée presque inaperçue, tant l'actualité irakienne est dominée par l'avancée des jihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL).

Les habitants l'appellent la « couronne d'Erbil ». La citadelle est posée sur un monticule qui est un véritable mille- feuilles de civilisations, depuis les Assyriens jusqu'aux Ottomans. « C'est la plus vieille citadelle au monde, explique une guide, dont la voix résonne entre ces murs millénaires. Elle domine le centre d'Erbil de ses 52 mètres. Elle compte trois quartiers Saraï, Takia, Topkana et deux portes principales. L'architecture du lieu remonte à 6000 ans ».

Depuis 2010, le gouvernement autonome du Kurdistan mène une campagne pour restaurer les maisons du XIXe siècle, les grandes portes ainsi que le réseau d'électricité et d'eau. Si une grande partie des habitants a dû quitter les lieux pour permettre les travaux, quelques personnes y résident encore, ce qui en fait l'une des plus vieilles villes au monde à être restée continuellement habitée.

Voilà sûrement ce qui a convaincu le Comité de l'UNESCO de la classer au patrimoine mondial. Ce classement fait la fierté d'Aso, jeune kurde d'Erbil : « Cela nous rend heureux en tant que Kurdes de voir récompensée Erbil, notre capitale, sourit le jeune homme. Cela signifie beaucoup pour tous les Kurdes. Cette citadelle témoigne de l'histoire, la civilisation et la pensée kurdes qui sont concentrées à Erbil, et en particulier dans sa citadelle ».

Les autorités locales entendent désormais profiter de ce nouveau statut. En dépit du contexte – les jihadistes de l'État islamique en Irak et au Levant (EILL) se sont emparés de la ville de Mossoul, à moins de 80 kilomètres d'Erbil, le 10 juin –, elles veulent y dynamiser le tourisme. En 2013, la citadelle a accueilli 37000 visiteurs. 

(Agences)

Mots-clés: