Publication de Lettres à Musidora de Colette.. Entre ciel et terre… - Le Temps Tunisie
Tunis Mardi 20 Novembre 2018

Suivez-nous

Nov.
21
2018

Publication

Publication de Lettres à Musidora de Colette.. Entre ciel et terre…

Dimanche 22 Juin 2014
نسخة للطباعة
Publication de Lettres à Musidora de Colette.. Entre ciel et terre…

S'il est bien une qualité qu'on ne peut nier à Colette, c'est le sens de l'amitié. La « vagabonde en amour » fut, la plupart du temps, d'une fidélité à toute épreuve à ses amis. Ces Lettres à Musidora, éditées par Gérard Bonal, en sont une nouvelle preuve. Couvrant un demi-siècle (1908-1953), elles témoignent d'une délicatesse et d'une générosité que ne démentent ni la distance ni le temps. Musidora aurait pu être un personnage de Colette, qui l'évoque du reste dans Nudité. Formidablement douée, Jeanne Roques fait ses débuts comme peintre avant de devenir actrice. Elle a 17 ans quand Colette la rencontre, elle aspire au rôle convoité de Claudine et écrit des lettres enflammées à la romancière. Elles se retrouveront sur la scène du Ba-Ta-Clan dans une revue au titre évocateur : Ça grise. Une camarade de travail donc, qui va connaître la gloire au cinéma grâce à Louis Feuillade dont elle sera l'inoubliable interprète du film Les Vampires : cagoule, collant la moulant entièrement, yeux noirs et teint blanc. On invente pour elle le mot « vamp ». Colette lui écrit un scénario. Mais Musy, comme elle la surnomme, connaîtra une vie sentimentale tourmentée, et bientôt son imprévoyance et ses déboires la précipiteront dans la pauvreté. Ces lettres nous montrent une Colette attentive, bienfaisante. Ce n'est pas la Colette de façade, mais une femme sincère qui, avec simplicité, prodigue conseils et mises en garde - « Sois sage » en leitmotiv. Protectrice envers celle qu'elle considère comme sa « fille aînée », elle ne se fait guère d'illusion. Comme elle l'écrit dans sa dernière lettre à Pierre Labrouche, un ami commun : « L'histoire Musy est une histoire bien amère. » L'intérêt de ces lettres est aussi de parcourir ce demi-siècle dans la vie de Colette. De Missy à Maurice Goudeket en passant par Henri de Jouvenel dit Sidi, des planches du music-hall au lit-bateau dont elle ne peut plus se lever, d'une guerre à l'autre, elles nous offrent une traversée intime, amicale - quotidien, cris du coeur, et travail, travail, travail. Jusqu'au terme.

De quoi nous mettre en appétit pour lire la passionnante biographie que le même Gérard Bonal consacre à Colette. On croit tout savoir sur Colette ? En lisant Bonal, on découvre mille détails qu'on ignorait, on découvre une personnalité encore plus complexe qu'on ne pensait. Ce pourrait bien être là la biographie sinon définitive - cela n'existe pas - mais la plus complète et la plus nuancée qu'on puisse lire aujourd'hui. Et avec plaisir, ce qui n'est pas rien.