Quand le golf tunisien s’exhibe à Montréal - Le Temps Tunisie
Tunis Jeudi 20 Septembre 2018

Suivez-nous

Sep.
21
2018

Tourisme

Quand le golf tunisien s’exhibe à Montréal

Mercredi 18 Juin 2014
نسخة للطباعة

 

L’Office national du tourisme tunisien  vient de prendre part au tournoi de golf Tourisme Plus-ACTA  au Club de golf de l’Île de Montréal qui  a remporté un vif succès. Les 126 golfeurs participants souriaient de joie au terme de ce 4e tournoi de Tourisme Plus. Quelque 89 personnes additionnelles se sont jointes aux 126 golfeurs, pour un total de 215 convives à l’occasion du cocktail (commandité par Soft Voyage) et du souper (commandité par Transat) qui ont suivi la partie de golf. Deux trophées ont été remis aux golfeurs durant la soirée, tous deux en partenariat avec l’Office National du Tourisme Tunisien (ONTT). 

Le nouveau directeur de l’ONTT au Canada, Issam Khereddine et  le  consul de la Tunisie à Montréal, Nehrou Elarbi ont  tenu à prendre part à cette manifestation golfique  « Pour nous, la reprise du partenariat avec Tourisme Plus était une occasion à ne pas manquer, afin que le tourisme golfique tunisien  puisse profiter d’un seul beau et grand tournoi! », a déclaré Issam Khereddine. L’objectif de l’ONTT est de booster la destination et contribuer à la redynamisation de son image de marque sur le marché canadien. Le tourisme golfique est un créneau qui attire de plus en plus les Canadiens La Tunisie pourra intéresser les Canadiens  surtout après l’ouverture d’un vol direct Tunis-Montréal par compagnie Syphax Airlines pour soutenir les 24 TO afin de booster la destination Tunisie. Plusieurs actions promotionnelles sont programmées cette saison dont la tenue  au cours du mois de septembre2014 du  congrès national des membres de l'Association des Agence de Voyages du grand Québec à Tozeur. Les professionnels tunisiens essaient de réinventer des vacances autour de la notion de golf en offrant une réponse concrète à tous les profils de la clientèle canadienne. Les brochures proposent  de leur côté des formules fortement variées pour capter un grand nombre de golfeurs canadiens. Mais. Le plus dur à faire c’est d’amener cette clientèle à choisir et à demander la Tunisie. Plus nous agissons vite, plus rapide sera la reprise car la demande est devenue pointue et les clients  golfeurs se montrent assez exigeants quant à la qualité des prestations. Ils recherchent des prestations innovantes, à la mode et souhaitent changer de destination. De quoi donner du pain sur la planche à nos professionnels. Les principales clés d’une commercialisation de nos greens au Canada  sont : qualité, image, marketing dans un marché appelé à devenir ultra-concurrentiel. 

 

 Se positionner sur le net

 Les golfeurs canadiens  sont de forts regardants sur le prix qu’ils consentent à payer pour pratiquer leur sport favori. Pour vendre plus, il faut se positionner sur le net. A part les outils traditionnels, nos professionnels devront  avoir une vitrine internet et être présents sur les sites de communication. Mais aussi annoncer dans les journaux, distribuer des flyers dans les clubs house, les associations et les clubs de golf. Certes, la communication n'est pas facile. Elle doit être agressive pour se démarquer de la concurrence notamment du Maroc, l'Espagne, l'Italie et la France. Comme tout client, les amateurs du golf sont donc à la recherche de la bonne promo du moment. Et accros à internet pour dénicher les meilleurs prix. Les agences en ligne ont d'ailleurs rapidement réalisé qu'il y avait une place à prendre. Les TO classiques font de la promotion et essaient de motiver leur clientèle. Mais le voyageur golfique est un client capricieux. Proche du voyageur classique, il est zappeur et voudrait jouer sur différents parcours et là nous pensons que la Tunisie offre ce choix avec des golfs balnéaires et des golfs sahariens. Mais le nombre des parcours golfiques demeure insuffisant car avec neuf sites et une demande accrue surtout lorsqu'il neige au Canada, nous risquons de ne pas satisfaire les besoins de ces golfeurs bien que deux autres golfs sont en ce moment en chantier.

 

Kamel BOUAOUINA