La plaisance est-elle un atout pour Bizerte ? - Le Temps Tunisie
Tunis Samedi 20 Octobre 2018

Suivez-nous

Oct.
21
2018

Tourisme

La plaisance est-elle un atout pour Bizerte ?

Mardi 17 Juin 2014
نسخة للطباعة

 

Bizerte, station touristique, a réussi à préserver la beauté de son site. Chaque été, elle est prise d'assaut par des centaines d'estivants qui viennent passer des moments inoubliables au bord de la mer. En ce début  d'été, Amel Karboul, la ministre du Tourisme  s'est rendue à la ville de Bizerte pour effectuer une visite au chantier de la Marina de Bizerte. La ministre a rédigé un commentaire qu'elle a publié sur sa page officielle Facebook dans lequel elle a mis en exergue le potentiel énorme de la ville en matière de tourisme dont voici l'intégralité: « Le Gouvernorat de Bizerte, avec ses 200 Kms de côtes, ses innombrables atouts naturels, son histoire, son patrimoine est une région magnifique qui a le potentiel pour se positionner comme une destination touristique internationale à part entière. 

Tous les professionnels et l’administration se battent pour valoriser les atouts de cette région et promouvoir la destination, qui peut notamment miser sur le tourisme de plaisance et le tourisme alternatif et se hisser à un autre niveau d'offre de produits ». Paroles d’une ministre qui veut booster ce pôle touristique du Nord du pays. Réputée pour ses plages qui comptent parmi les plus belles de la Tunisie, Bizerte est également très appréciée pour son ambiance originale avec ses charmants villages de pêcheurs. Ici, ses plages connaissent régulièrement une affluence. Les touristes sont là pour s'oxygéner et se ressourcer. Quand on arrive à cette perle du Nord, on sent la mer, ses odeurs et son atmosphère. On est happé sans s'en rendre compte. Propres, paisibles et encore vierges, ses plages attirent chaque jour les estivants et connaissent quotidiennement une animation particulière. Juin  a été un bon cru pour le tourisme de la région.  Juillet et août vont clignoter tous au vert. Les premières prévisions de l’été laissent prévoir de bonnes perspectives. 

 

Une marina pour 700 bateaux !

Pour de nombreux hôtels, le tourisme de plaisance est porteur à Bizerte. Il contribue à améliorer les taux d'occupation en périodes de basse saison en plus une clientèle différente et sans aucun doute de plus en plus aisée.  Le nouveau port  en cours de finition  va faire des heureux. ce  projet apportera une contribution hautement appréciable pour l’offre  touristique tunisienne tant au niveau de sa compétitivité et de son rendement dès lors qu’il s’inscrit sur un créneau à haute valeur ajoutée, outre la dynamique de développement qu’il introduira pour la région de Bizerte. Ce port de plaisance  annonce le renouveau de toute une région non seulement sur le  plan économique et industriel, mais aussi au plan social. Puisque des milliers de nouveaux arrivants vont œuvrer au développement des activités innovantes qui vont s’y dérouler.

Il s'agit d'une marina en concession (35 ha de plan d'eau, 5000 m de quais) offrant plus de 700 places pour des bateaux ; dont 72 pour des « SuperYachts » (bateaux supérieurs, entre 25 m et jusqu'à 180 m). Une partie résidentielle « Nautilus » d'une capacité de 280 appartements haut standing est en phase de construction. Cette partie sera dotée d'une multitude de services hôteliers tels que conciergerie, piscine chauffée, fitness, sauna...Le projet englobe une autre partie « Croisette ». Elle abritera une multitude de commerces et de loisirs (restaurants, cafés, yacht club, galeries d'art…) en harmonie avec l'architecture de la ville de Bizerte, et qui offrira un parking sous terrain d'une capacité de 500 places. Bref ce grand port reste attrayant  tant pour les plaisanciers que pour les croisiéristes du fait, tout d’abord de la saturation des ports méditerranéens, et ensuite des prix préférentiels qui sont sans aucune commune mesure avec ceux appliqués sur la Rive Nord. Mais Bizerte comme l’a signalé Amel Karboul lors de sa visite à d'autres facettes méconnues à montrer et à développer. Ce beau site doit encore imposer son image sur d'autres marchés. Cette cité est en train de prendre le virage du haut de gamme grâce à une infrastructure hôtelière performante, des hôtels jardins et des plages vierges et exotiques. L'important, est de sortir des sentiers battus et de disposer d'un cœur de produit totalement maîtrisé et capable de faire la différence. Et là il faut innover en matière d'offres, d'infrastructure et de clientèle afin d'apporter une réelle valeur ajoutée. Le tourisme alternatif a ses adeptes. Plusieurs professionnels pensent à édifier des gîtes, des chambres d’hôtes et des hôtels de charme qui demeurent une bonne adresse pour les touristes avides de découverte et de dépaysement. 

 

Kamel BOUAOUINA

Mots-clés: