Nos hôtels vibrent au rythme de la samba - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 16 Novembre 2018

Suivez-nous

Nov.
17
2018

Tourisme

Nos hôtels vibrent au rythme de la samba

Samedi 14 Juin 2014
نسخة للطباعة

Nos hôtels affichent complet. Ils  connaissent une forte affluence en cette période de coupe du monde. Les petits commerces, les cafés et les restaurants vivent une dynamique époustouflante ces derniers jours. Cet événement sportif mondial, profite largement aux professionnels du tourisme. Nos hôtels  se mettent aussi   à l’heure du Mondial. Des écrans géants ont été installés sur différentes places publiques et  hôtels  invitant les amoureux de la balle ronde à suivre les matchs du mondial-2014 de football dans une ambiance se rapprochant de celle qui va régner, du 12 juin au 13 juillet, dans les stades brésiliens. La ferveur du Mondial s'empare enfin des Tunisiens comme en témoigne la présence d’Amel Karboul ministre du tourisme et son excellence l’ambassadeur du Brésil Julio Bitelli à l’occasion de la transmission de l’ouverture de la coupe du monde à Regency Tunis Hotel.
Tout le monde a voulu faire la fête et vibrer au rythme de la samba. Jean Pierre très confiant sur la liesse populaire à venir. Et pas question de regarder les matchs en solitaire chez lui. « Je travaille toute la journée mais je viens ici chaque après-midi voir les matchs sur un écran géant afin de créer une ambiance avec mes amis », dit-il, fièrement. Mohamed Ali, un algérien ne veut pas rater ce Mondial « Cette fois-ci, dit –il  il n’y a pas eu un gros facteur de motivation. Mais si on gagne, on fera la fête jour et nuit », promet-il dans un large sourire. Le Mondial fait partie des préoccupations majeures des tunisiens et des touristes. Il suffit de voir ces banderoles  qui commencent à sortir, et les vendeurs occasionnels  qui refont  surface devant les cafés  pour proposer toutes sortes de gadgets, le maillot des verts sous ses différentes déclinaisons domine. Mondial de football oblige les vacanciers pour se mettre au rythme de la Samba, mais une samba dansée à la tunisienne. « Nous misons sur le segment du tourisme sportif pour booster notre activité nous explique Nabil Sinaoui Directeur général de Régency Tunis Hotel, «  ce créneau est porteur d'autant qu'il répond à une demande croissante de la clientèle. Dès le lancement des calendriers de la Coupe du monde nous essayons de programmer des packages dédiés spécialement à des fans de football, mais aussi à des corporates qui souhaitent inviter leurs clients, leurs staffs, ou partenaires, car au-delà des différents créneaux d’activités que proposent les agences de voyages le segment du tourisme sportif représente une nouveauté qui connaît de plus en plus de demandes. Nous offrons  à chaque mondial, ou coupe d'Europe de football, une ambiance aux couleurs et saveurs tunisiennes.  Notre unité  aux couleurs verts, jaune, ou bleu blanc et rouge, fanions et drapeaux sur les toits   affichent la couleur. L'hôtellerie et le tourisme  vont être boostés par un tel événement. Cette coupe du monde a un impact positif, voire très fructueux sur la fréquentation de notre établissement. Les Tunisiens sont venus nombreux. Ils sont suivis par les Allemands, Italiens, Espa¬gnols, Amé¬ricains, Néer¬landais, Belges, Européens de l'Est et Japonais. Ceci est de nature à améliorer notre taux d’occupation et notre chiffre d’affaires » a ajouté M Sinaoui.
Dans les hôtels et les cafés, on se frotte les mains. « C'est complet !, se réjouit-on dans un hôtel à Hammamet. « Nous sommes un petit hôtel, mais d'habitude, à cette période, on n'a pas autant de réservations pour l'été. Avec le Mondial, on est complet. Le sport reste un business, on doit avoir un retour sur investissement », nous dit un hôtelier de Sousse.  Le  football est devenu, pour reprendre une expression consacrée, bien plus qu’un sport. C’est un phénomène social et économique alors laissez nos hôtels vibrer au rythme de la samba

 

Kamel BOUOAUINA