«Bird People», un film libérateur de Pascale Ferran - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 16 Novembre 2018

Suivez-nous

Nov.
17
2018

Cinéma

«Bird People», un film libérateur de Pascale Ferran

Dimanche 8 Juin 2014
نسخة للطباعة
Cinéma..«Bird People», un film libérateur de Pascale Ferran

C’est le nouveau film d’une réalisatrice pas comme les autres. Bird People (Le peuple des oiseaux) de Pascale Ferran est sorti en salle cette semaine. Récompensée de cinq Césars en 2006 pour Lady Chatterley, la réalisatrice française nous entraine dans un tout autre univers… à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, près de Paris. Une peinture réaliste et poétique de notre monde contemporain où tout va de plus en plus vite.

Si vous vous sentez coincés dans vos vies modernes, si vous rêvez d'ailleurs et d'envol, ce film est fait pour vous. Bird People nous parle de l'urgence de nous reconnecter à nous-mêmes.

Bienvenue dans le RER pour l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, devant les écrans de leurs smartphones, sous leurs écouteurs tous les passagers sont connectés, isolés dans leur bulle. Travailleurs de la zone ou voyageurs en transit, Pascale Ferran nous plonge dans l'univers des non-lieux, un aéroport international, des pistes de décollages, un hôtel pour homme d'affaires en décalage horaire.

De jour comme de nuit, vu du sol ou du ciel, Bird People montre avec beaucoup de justesse, de poésie et de mélancolie nos ultra-modernes solitudes, et deux humains à la croisée des chemins. L’histoire parallèle de Gary, ingénieur américain en voyage d'affaires interprété par Josh Charles et Audrey, femme de chambre incarnée par Anaïs Demoustier. Sur le mode réaliste et fantastique, ces deux-là vont chacun à leur manière faire le grand saut. Pour son quatrième long métrage, Pascale Ferran, cinéaste rare et exigeante, a choisi de donner un rôle phare à une bande de moineaux, un film original et libérateur.

(Agences)

Mots-clés: 

Articles liés