Le statu quo persiste mais pour combien de temps encore ? - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 21 Septembre 2018

Suivez-nous

Sep.
22
2018

Handball:Démission du président de la FTHB

Le statu quo persiste mais pour combien de temps encore ?

Jeudi 5 Juin 2014
نسخة للطباعة
Handball:Démission du président de la FTHB.. Le statu quo persiste mais pour combien de temps encore ?

Le Bureau fédéral s’est réuni mardi soir pour débattre de  la démission de Karim Hélali. Pour une fois depuis bien longtemps, dix membres sur les douze que compte l’équipe fédérale étaient présents. Il ne manquait que Samir Bouaouina, le trésorier et Karim Hélali bien sûr.

Les anti-Hélali sur leurs positions

Nous n’allons pas nous attarder sur le contenu des interventions des uns et des autres mais nous contenter de dire qu’une majorité des membres présents était pour le départ de Karim Hélali c’est-à-dire pour entériner sa démission séance tenante. Il a fallu toute la sagesse de Mourad Mestiri, avons-nous appris, pour convaincre les anti-Hélali à en débattre, de nouveau, après les trois rencontres de l’Equipe nationale contre la Suisse.

Soit le temps de permettre à Karim Hélali de venir s’expliquer sur les raisons de sa démission et la retirer le cas échéant.

Notre handball à la croisée des chemins

Le ballon est, à présent, dans le camp de Karim Hélali qui persiste à croire au respect de la hiérarchie et dans le travail en équipe : « J’ai cherché, à travers cette démission, à provoquer un déclic pour éviter à l’avenir  les dysfonctionnements relevés dans la gestion quotidienne des affaires de la fédération et ce, indépendamment du nom de son président, nous a-t-il déclaré.

Les personnes qui critiquent depuis peu ma manière de gérer la FTHB ont été choisies par moi-même étant plus que persuadé qu’ils apporteront un plus au handball national. Ce sont des personnes que je continue à croire en eux, toujours leur faut-il qu’ils croient, à leur tour, dans le respect de la hiérarchie ou plutôt dans les attributions accordées par les règlements en vigueur à un président d’une fédération ».

Reste à connaître ce que nous apporteront les jours à venir. Nous avons eu écho de la visite rendue par Karim Hélali au ministre de la Jeunesse et des Sports sur convocation de ce dernier. Il faut sûrement s’attendre à ce que la Tutelle mette les pendules à l’heure partant du fait que le handball est à la croisée des chemins au vu des engagements internationaux qui l’attendent prochainement. 

Que disent les statuts de la FTHB ?

Nous ne souhaitons pas en arriver là. Mais que stipulent les statuts de la Fédération Tunisienne de Handball au cas où le président se retire pour cause force majeure dont, entre autres, la démission. Il est mentionné que le 1er vice président assure l’intérim jusqu’à la fin du mandat de l’actuelle équipe fédérale. Donc pas question de convoquer une assemblée générale extraordinaire.

Mourad Mestiri, qui assure depuis peu l’intérim, serait officiellement le président de la fédération en cas de persistance de la situation qui prévaut actuellement.

Enfin pour terminer. Quelle réaction dans ce méli mélo de quelques  membres en exercice supposés les plus sages et les expérimentés. N’ont-ils pas leur mot à dire dans ce genre de situation ? Curieux tout de même.

Rafik BEN ARFA

 

Wissam Hmam reste en France et signe pour deux ans à Saint Raphaël

L’ancien international tunisien de handball Wissam Hmam a signé hier un nouveau contrat de deux ans avec le club de Saint Raphaël.

Après neuf saisons passées à Montpellier, le tunisien n’a pas renouvelé son contrat.

Avec Saint Raphaël, Wissam Hmam s’occupera surtout du côté défensif après son opération à l’épaule.

Concernant son retour en sélection nationale, Hmama déclaré qu’il ne pourra plus jouer conjointement en club et en sélection, d’où sa décision de prendre sa retraite internationale.

Wissam Hmam, sollicité de partout dans les pays du Golfe a choisi de rester en France.

Mots-clés: