L’Occident joue avec le feu! - Le Temps Tunisie
Tunis Dimanche 27 Mai 2018

Suivez-nous

May.
28
2018

Mémoire du temps présent..La vraie mascarade, c’est la « mascarade » américaine:

L’Occident joue avec le feu!

Jeudi 5 Juin 2014
نسخة للطباعة
Mémoire du temps présent..La vraie mascarade, c’est la « mascarade » américaine: L’Occident joue avec le feu!

Par Khaled Guezmir

Jamais on n’a vu la puissance américaine si déterminée à aller à contre courant de ses propres valeurs et de celles du grand peuple américain plus qu’en ce moment!

Même du temps du Vietnam on pouvait à la limite comptabiliser cette guerre atroce et injuste sur le compte : « valeurs » de défense du monde libre, et contre le communisme despotique.

On pouvait aussi comprendre (toujours à la limite) l’armement de la résistance afghane par des moyens de haute technologie et les « Moujahidines », tactiquement pour tacler la présence soviétique, l’affaiblir et faire aboutir plus tard l’éclatement de cet empire du pacte de Varsovie qui était une menace permanente pour l’Europe occidentale libérale.

Les dommages collatéraux subis par cette même puissance américaine avec des milliers de morts parmi les Marin’s et la jeunesse américaine sans compter les milliers de traumatisés par ces guerres lointaines, auraient pu être analysés correctement par les différents staffs de la stratégie américaine.

Là où les stratèges ont fait erreur et faillite c’est en utilisant les mêmes méthodes incitatives, les mêmes techniques d’approche avec une idéologie « matérialiste », le communisme, et la religion avec l’Islam politiques. Certes, deux idéologies mais totalement différentes au niveau de l’impact et de la maîtrise.

Si du temps de la lutte contre le communisme mondial, les Etats-Unis d’Amérique étaient en adéquation relative avec leurs « valeurs » de la sacralité de l’individu, de la liberté et de la démocratie, aujourd’hui, leur appui de fait à l’Islam politique terroriste risque d’embraser le monde, l’Amérique elle-même et surtout l’Europe, déjà contaminée très sérieusement par l’idéologie « jihadiste » et pour preuve irréfutable, ces centaines (demain des milliers) de jeunes européens « bénévoles » et guerriers du « jihad » après avoir subi des lavages de cerveau systématiques par les prédicateurs fanatiques bénéficiant de l’asile politique généreux de l’Occident démocratique et libéral.

La « Mascarade » la varie, c’est celle qui consiste à traiter les élections égyptiennes et maintenant syriennes de « mascarades » par des leaders des gouvernements américains, anglais et français parce que tout simplement des dizaines de millions de citoyens égyptiens et syriens en ont marre des « frères » et des « jihadistes » terroristes, qui détruisent leurs pays leurs Etats et la vie civile la plus élémentaire. M. Laurent Fabius, ministre français des Affaires étrangères a sans doute raison de dire que les élections syriennes ont pour candidats à la présidence : « Bachar contre Bachar! ».

Mais, alors pourquoi pleure-t-il, les jeunes français recrutés par « Jabhat Ennosra et Daech » et qui se font tuer sur les fronts syriens!

Ces jeunes meurent-ils pour défendre les idéaux de la République française et des valeurs occidentales, où sont-ils utilisés par El Qaïda et ses dérivés pour détruire un jour ses mêmes valeurs de la France et de l’Occident!

Les peuples d’Europe ne sont pas dupes, ils viennent, malheureusement, la mort dans l’âme, de voter largement et pour la première fois, le Front national et ses homologues en Europe jusqu’en Suède et en Norvège… ! Il serait, peut-être, temps pour M. Fabius et nos amis américains d’en tirer la leçon et les conséquences!

De fait, les peuples de France et d’Europe voient venir le terrorisme alors que leurs dirigeants s’empêtrent sur un terrain qu’ils ne contrôlent plus, à savoir le terrorisme mondial et qui s’élargit comme une lave de volcan de façon plus qu’inquiétante et qui risque demain d’atteindre l’Europe et l’Amérique elles-mêmes.

Qui a tué l’ambassadeur américain à Benghazi ? M. John Kerry, le plus puissant des hommes sur terre après M. Obama, a-t-il la réponse, et s’il l’a, qu’a-t-il fait pour que la Libye soit immunisée contre l’Etat terroriste, siège permanent d’Al Qaïda, à Derna et Benghazi.

Attention, l’Occident joue avec le feu ! Et ce n’est pas une « mascarade» !

K.G