Le secteur avicole a bonne mine - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 16 Novembre 2018

Suivez-nous

Nov.
17
2018

PAMED 2014

Le secteur avicole a bonne mine

Jeudi 5 Juin 2014
نسخة للطباعة
PAMED 2014..Le secteur avicole a bonne mine

Le Salon Méditerranéen de la Production Animale et des Produits Agricoles à l´Export PAMED  inauguré par  Lassad Lachaal ministre de l’agriculture à  l´Expo Center Médina à  Yasmine Hammamet propose un programme d'envergure avec des démonstrations sur site, des visites aux projets pilotes d'élevage ou d'unités industrielles en amont du salon. . Organisé par le groupe Poulina avec le concours du ministère de l'Agriculture, "Pamed 2014" constitue un rendez-vous incontournable des professionnels tunisiens et étrangers du secteur pour nouer des contacts d'affaires et de partenariat dans ce domaine. Le salon constitue également, une occasion pour les différents acteurs de la filière de l'élevage de prendre  connaissance des dernières nouveautés techniques et services offerts en vue de développer cette activité.

75 Exposants représentant plus de 100 marques en provenance de l’Algérie, l’Allemagne, la Belgique, l’Espagne,  le Royaume Uni, la France, l’Italie, les Pays Bas, le Liban, et l’Algérie. Des opérateurs de renommée internationale sont restés fidèles à cet événement parce qu'ils voient dans le marché agricole et agroalimentaire tunisien une opportunité sûre pour réaliser de bonnes affaires et participer au développement des filières agricoles. Cinq  mille  visiteurs seront informés sur la technique, la génétique, les intrants et les prestations de services pour l‘élevage moderne.. Pamed prévoit des animations à l’attention des professionnels, des workshops, des conférences et des colloques portant sur la thématique du salon. Ce salon sera comme les années précédentes une excellente opportunité pour essayer de passer un cap et penser à la valorisation de nos produits agricoles », a expliqué le ministre de l’agriculture. Ce rendez-vous  a également pour objectif l’émergence d’un trait d’union entre les différents opérateurs économiques de l’amont et de l’aval du secteur agroalimentaire et de partager les progrès techniques et technologiques en adéquation avec le secteur agricole et celui de l’agro-industrie, de plus en plus porté sur l’innovation » Jean Luc Farennec directeur à Aviagen estime que les clients sont familiers du soutien technique de nos spécialistes en management. « Nous sommes les premiers fournisseurs de reproducteurs dindes au monde. Nous offrons à nos clients un large choix de produits. Nous utilisons des technologies innovantes et maintenons diverses lignées génétiques pour permettre la sélection des dindes donnant les meilleures performances dans un large éventail d'environnements. Investissement et innovation sont les clés du développement de la dinde du futur. Notre choix est de fournir des conseils pratiques et de résoudre ensemble les problèmes », Fayçal Mnif  de la société tunisienne de production alimentaireestime que ce salon  est aussi un espace pour les marketeurs. « Le marketing direct, c’est également l’une des activités pratiquées au salon, c’est un moyen de communication entre producteurs et consommateurs sans aucun intermédiaire pour une meilleure commercialisation de leurs marques au niveau international. C’est aussi le lieu pour découvrir les dernières technologies dans le domaine animal. »

La diversité culturelle transmise à travers les générations et la grande richesse en biodiversité reflétée par la multitude des écosystèmes écologiques, ont fait de la Tunisie une vitrine riche en produit biologique. Conscient de ce potentiel, le centre technique de l’agriculture a réservé aux produits bios une place de choix dans sa nouvelle stratégie de développement agricole, Les visiteurs et les exposants ont exprimé leur engouement pour ce secteur aux atouts considérables et qui représente un marché prometteur pour les industries agroalimentaires et permettant de faire valoir une forte capacité exportatrice, à l’assaut des marchés internationaux comme nous l’a précisé Najet Djemai : « Nous essayons de faire évoluer la production animale, former les éleveurs et leur inculquer les nouvelles technologies de production ». Ce salon professionnel des productions animales, a constitué une occasion pour assimiler les agriculteurs et éleveurs tunisiens, maghrébins et européens à certaines pratiques agricoles notamment celles relatives aux équipements d'élevage avicole, aux bâtiments d'élevage : conception, aménagement, ventilation, isolation, aux produits de désinfection et nettoyage et hygiène des animaux, à l’alimentation du bétail : nutrition animale, additifs, agrobiologie

Kamel BOUAOUINA.

Mots-clés: