143.762 candidats pour un passeport vers l’avenir - Le Temps Tunisie
Tunis Dimanche 23 Septembre 2018

Suivez-nous

Sep.
23
2018

Baccalauréat 2014 : Aujourd’hui les trois coups

143.762 candidats pour un passeport vers l’avenir

Mercredi 4 Juin 2014
نسخة للطباعة

Attendus avec beaucoup d’impatience par les uns et de circonspection par les autres, cet événement du bac n’a laissé personne indifférent. La session principale se déroulera cette année  du 4 au 11 juin 2014 et du 24 au 27 juin 2014 pour la session de contrôle. Les premiers résultats seront consultables le 21 juin pour la session principale et le 5 juillet pour la session de contrôle. 143 mille 762 candidats contre 143 mille 320 candidats en 2013 à travers tout le territoire national concourront dans les différents centres d’examen. Huit  détenus candidats à travers des établissements pénitentiaires tunisiens vont se présenter  à l’examen du baccalauréat 2014 aux côtés de 53 handicapés et deux jeunes hospitalisés .Les candidats du public seront les plus nombreux puisqu’ils dépasseront les 110.000. Le reste se répartira entre les candidats du privé (environ 24.000) et les candidats libres (autour de 4.000).  Ils seront 35 mille littéraires à passer leur bac aux côtés de 28.000 scientifiques, 14.700 matheux, 39 mille candidats appartenant à « l’économie-gestion », 11.000 aux « sciences de  l’informatique » et 1100 pour la section « sport » Les épreuves écrites  débuteront ce matin 4 juin dans 560 centres d’examen, avec la traditionnelle épreuve de philosophie, selon le calendrier du ministère de l’Education nationale à côté de l’épreuve de la 3ème langue étrangère. De nouvelles mesures de sécurité ont été prises pour lutter contre la fraude. Le nombre de candidats par salle sera réduit et des caméras de surveillance seront installées dans les centres de dépôt qui seront mis sous la responsabilité des commissaires régionaux de l’éducation. Bref, toutes les mesures ont été prises pour garantir le grand succès à cet examen. Tout candidat quel que soit son niveau et son travail reste habité par l’espoir de réussir
mais sans en avoir la certitude, même pour le meilleur des élèves qui reste hanté par l’angoisse, cette terrible sensation qui accompagne tous les moments forts de la vie. Cette période d’examen est en effet un moment difficile pendant lequel les battements du coeur s’accélèrent et le souffle s’estampe. Il s’agit d’une sorte de mythe forgé au fil du temps par la peur de l’échec et le désir ardent du succès. Plus qu’un examen, ce marathon de six jours est  pour les élèves, une opportunité pour évaluer leur parcours et juger leurs connaissances.
C’est pourquoi l’on se bat et l’on se fatigue pendant les périodes de préparation des examens au point d’atteindre la déprime. Certains élèves tentent de solliciter l’aide de quelques substances médicamenteuses pour être mieux en forme en cette période d’examens. Mais attention, l’abus de médicaments peut  s’apparenter à du dopage et faire plus de mal que de bien. Nos élèves sont appelés à faire un planning en prenant en compte toutes les matières qu’ils devront passer. Bref, nos jeunes candidats sont  déterminés à bien passer leur bac. Nous ne pourrons que leur souhaiter bonne chance.

 

Kamel BOUAOUINA

 

Mobilisation de tous les moyens à Kairouan
A Kairouan ; 7260 candidats dont 5400 candidats relevant des établissements secondaires
publics se présenteront à partir d’aujourd’hui et jusqu’au 11 juin prochain aux épreuves du Baccalauréat.
La direction régionale a mobilisé tous ses moyens pour assurer le bon déroulement de ces épreuves et des mesures exceptionnelles ont été prises pour permettre à neuf candidats plus ou moins handicapés et à deux détenus de passer l’examen dans les meilleures conditions.
Notons que 280 salles d’écrits réparties à travers la région sont consacrées à cet examen.

 

N.K

Mots-clés: