Première aventure en World League - Le Temps Tunisie
Tunis Mardi 18 Septembre 2018

Suivez-nous

Sep.
19
2018

Vollez ball : Départ aujourd’hui de l’E.N pour le Mexique

Première aventure en World League

Mardi 3 Juin 2014
نسخة للطباعة

La Tunisie s’envolera aujourd’hui pour le Mexique où elle prendra part à un tournoi officiel comptant pour la World League qui lui permettrait, en cas de qualification de franchir un palier et de figurer parmi les formations les aguerries et les plus réputées dans le monde. Notons que le « six » national sera confronté au Mexique, pays organisateur, mais également à Cuba et à la Turquie.
Une place à prendre
Les quatre formations se retrouveront au courant de cette semaine. Notons que la prochaine étape aura lieu à Tunis où on assistera à un deuxième mini-championnat au terme duquel les deux premiers seront en Turquie pour retrouver  deux autres formations. Notons que la Turquie qui organise ce mini-championnat est qualifiée d’office, et que par conséquent, il reste une seule place à prendre que se disputeront la Tunisie, Cuba et le Mexique. L’intérêt de cette compétition, c’est celui de voir la FIVB donner plus de considération pour les vainqueurs puisqu’ils seront classés parmi les nations ayant un excellent niveau.
Absence de Garci et Ben Hassine
La Tunisie sera privée des services de Marouène Garci et Bilel Ben Hassine. L’absence de ce dernier laisse perplexe puisqu’il est en excellente santé. Il n’a pas retenu bon de porter le maillot national à un moment où le volley-ball tunisien a besoin de toutes ses forces vives. Le « Sang et Or » doit passer devant le conseil de discipline pour justifier cette absence qui n’honore pas le joueur. Quant à Marouène Garci, il a dû déclarer forfait pour des raisons familiales. C’est une absence justifiée et on ne désespère pas de le récupérer pour le tournoi de Tunis.
Chances réelles !
Malgré ces deux absences, la blessure de Karamosli et la reprise tardive de Sellami, les chances tunisiennes sont réelles. Les Kâabi, Kadhi et autres sont capables du meilleur. Pourvu qu’ils aient confiance en leurs moyens et apprennent à jouer sans complexe. En ce qui concerne les joueurs qui seront du voyage, ils sont les suivants : Ahmed Kadhi, Lyès Karamosli, Hichem Kâabi, Hamza Nagga, Samir Sellami, Omar Agrebi, Anouar Taouarghi, Smaïl Moalla, Arbi Ben Abdallah, Mohalmed Ali Ben Othmane, Marouène Mrabet et Mohamed Ayèche.
Quant au programme des nôtres, il s’établit comme suit :
06 juin : Turquie-Cuba
Mexique-Tunisie
07juin : Tunisie- Cuba
Mexique-Turquie
08-Juin : Turquie-Tunisie
Mexique- Cuba
Discipline et esprit de groupe
Depuis qu’il a pris en main l’équipe nationale tunisienne de volley-ball, Fethi Mkaouer s’est attelé à tout refaire et surtout à instaurer un esprit de groupe que nous avons perdu de vue du temps de l’italien Antonio Giaccobe, car faut-il le rappeler, les joueurs de cette époque faisaient la loi. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas et l’esprit de groupe et la solidarité entre les joueurs est devenue une des armes de cette de Tunisie qui n’a pas fini de progresser et qui est capable de faire de très bonnes choses.
 

Mourad AYARI

 

Riadh Lahdhili (Entr.adj de l’EN) «Tout est possible»
«On n’entamera pas cette compétition dans la peau d’un outsider et encore moins dans celle d’un favori. On jouera sans calculs face à des formations qui ne nous sont pas supérieurs. Certes, nous serons amoindris par les absences de Garci, Ben Hassine et éventuellement de Karamosli qui souffre de l’épaule et on espère le récupérer pour le tournoi de Tunis. On fera tout notre possible pour bien faire malgré également le temps de préparation relativement court car avec quelques semaines de préparation de plus, nous aurions eu une meilleure cohésion. En ce qui concerne nos adversaire, j’estime que le niveau est presque le même. C’est ce qui me fait dire que tout est possible ! »
M.A