Le cluster ou comment tirer la croissance du tourisme tunisien vers le haut - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 21 Septembre 2018

Suivez-nous

Sep.
22
2018

Créneau

Le cluster ou comment tirer la croissance du tourisme tunisien vers le haut

Mardi 3 Juin 2014
نسخة للطباعة

Avec la mondialisation, la demande touristique a connu de fortes mutations qui imposent aux destinations et aux territoires une sérieuse remise en cause. Pour s’en convaincre, il suffit d’un côté de regarder combien la Tunisie peine à sortir du cercle vicieux des vacances à bas prix.
Traditionnellement, on considère que la destination Tunisie est attractive si elle parvient à attirer des touristes. C’est un résultat comptable exprimé en termes d’arrivées, de durée de séjours et  de dépenses générées par les touristes. L’attractivité, ainsi comprise, mesure les performances  d’une destination. Dans cette perspective, une destination touristique attractive attire des touristes mais aussi attire et retient les acteurs du tourisme sur son territoire. Elle  repose sur une industrie touristique structurée, concurrentielle et innovante et s’inscrit dans une problématique de durabilité. le moment est venu de réfléchir aux fondements. Il suffit pour s’en convaincre de regarder la concurrence que se font certaines destinations pour attirer le client en matière de baisse de prix et d’offres promotionnelles. Si, face à un choc de demande, cette stratégie peut se justifier à court terme, elle ne peut, en aucun cas, servir de guide à plus long terme, sauf à mettre en péril la rentabilité du secteur touristique de la destination. Quelle stratégie adopter pour rendre la Tunisie visible et lisible?
Comment œuvrer à la visibilité et la lisibilité de la Tunisie ?
Le secteur du tourisme regroupe une constellation d’acteurs. Leur mise en réseau (clustering) s’impose donc dans le succès des stratégies touristiques. Parce que le cluster touristique comme le  précise Pr Nathalie Fabry de l’université de París-Est-Marne-la Vallée repose sur les liens dynamiques entre acteurs, procure des avantages informationnels et organisationnels à ses mêmes acteurs, il renforce la visibilité externe et la cohérence interne d’une destination. « Un Cluster (grappe) est une construction raisonnée qui donne à la destination touristique à la fois une visibilité (externe), une lisibilité (interne). La visibilité consiste à donner une image thématique de la destination. Elle s’adresse à la demande nationale et internationale et répond à la logique de captation des richesses. Il s’agit de susciter la demande pour la destination de la part des touristes. La lisibilité répond à une logique interne de création de richesses et de mise en cohérence de l’offre. Une destination organisée en cluster touristique capitalise sur une image, sur une thématique autour de laquelle vont se focaliser l’offre et la demande. C’est ce que nous qualifions le nœud du cluster qui résume la nature de l’expérience offerte aux touristes (golf, thalasso, sports équestres, etc.). Les acteurs vont s’organiser autour de cette thématique afin d’intégrer leur offre et de garantir une certaine continuité de services aux touristes. Les interactions entre les acteurs génèrent ainsi une chaîne de valeur ajoutée. Une destination qui souhaite faire valoir une thématique doit cependant posséder des fondamentaux et des pré requis. Par exemple, une destination qui souhaite se spécialiser dans le spa et le bien-être devra préalablement réunir des infrastructures adaptées, de la main-d’œuvre dédiée qui n’appartiennent pas directement au secteur du tourisme mais sont intégrées dans la production de la chaîne de valeur. La qualité des infrastructures de transport, de l’hôtellerie et de la restauration, de l’accueil par les réceptifs, l’organisation parallèle d’événements culturels, contribuent également à renforcer l’attractivité de la destination. La crise actuelle est une opportunité à saisir dans la mesure où elle incite / contraint les acteurs, les territoires et les touristes à redessiner les contours du périmètre du tourisme. Les clusters touristiques s’inscrivent dans cette perspective. Le cluster  est un concept pertinent pour une destination car il renforce la spécialisation dynamique d’une destination et permet aux acteurs mis en réseau de mieux comprendre et anticiper les tendances émergentes et les mutations en cours. » Ainsi, le cluster  est une fenêtre d’opportunité pour tirer la croissance de l’espace touristique tunisien  « vers le haut » De nombreux types   de cluster existent : cluster «  groupements d’achats »  qui va permettre à des acteurs touristiques de se grouper pour faire des économies d’échelle : commandes groupées de matériel, achats groupés de services, partage de main d’œuvre spécialisée, cluster « chaîne de valeur » au sein duquel une chaîne de fournisseurs , sous traitants sous l’égide d’un leader vont mettre en commun leurs compétences et leur savoir faire et cluster « label » des acteurs d’un même territoire décident de mettre en place un même label ou une même certification   Ainsi le cluster serait un support pertinent de l’attractivité d’une destination. La question  est de savoir dans quelle mesure un cluster touristique peut contribuer à asseoir durablement l’attractivité d’une destination. La question est d’autant plus pertinente que désormais une destination  est à la fois un espace doté de sens pour le touriste mais surtout un système  économique localisé, un foyer d’innovation et un espace à l’aide desquels évoluent des acteurs interdépendants. Une destination organisée en cluster touristique est en mesure de créer et capter de la valeur parce qu’elle est thématisée, qu’elle repose sur un projet fondateur et qu’elle met en réseau les acteurs sur une base stratégique. .Néanmoins une question se pose : fabriquer du cluster pour les zones touristiques tunisiennes a-t-il un  sens ? Quels modèles de gouvernance développer/inventer ? Quels rôles les NTIC assurent-elles au sein de cette fabrique ? L’innovation territoriale correspond-elle également à une innovation sociale ? Et quels sont les ressorts de cette innovation ?

 

Kamel BOUAOUINA