Escroquerie à conséquences dramatiques - Le Temps Tunisie
Tunis Dimanche 20 Mai 2018

Suivez-nous

May.
21
2018

Escroquerie

Escroquerie à conséquences dramatiques

Dimanche 1 Juin 2014
نسخة للطباعة
Escroquerie à conséquences dramatiques

 Un jeune homme assez ambitieux a décidé de réaliser le projet dont il rêvait depuis son jeune âge. Le projet consiste à l’ouverture d’une agence de location de voitures. Il est arrivé à obtenir les fonds nécessaires pour le démarrage. Un de ses amis lui a conseillé l’assistance d’un chevronné dans l’élaboration de ce genre de projet. Il s’agit d’un homme d’affaires spécialisé dans ce créneau. Un déjeuner d’affaires a groupé les trois parties, le jeune prometteur, l’agent intermédiaire et l’homme d’affaires. Ce dernier a proposé le lancement du projet, la livraison du local et la mise à jour de paperasse pour les autorisations administratives, le payement des taxes et autres. L’homme d’affaires a demandé au jeune homme la somme de cent mille dinars pour faire face à tous les frais.

 Le jeune homme a obtempéré et a décidé de régler cette somme en tranches. Ainsi la démarche a commencé. A chaque règlement d’échéance le jeune homme prenait un reçu. Ainsi et après une longue période il a réglé les cent mille dinars. L’attente commença !!!

 Les jours, les semaines, les mois passaient sans que le jeune homme n’obtienne quoi que ce soit. Ni local, ni paperasses, ni voitures pour démarrer. Rien. Il s’est rendu au bureau de celui à qui il a versé de l’argent et qui prétendait être un grand homme d’affaires. Il lui a posé des questions au sujet de son projet. Le Monsieur, du haut de son piédestal, lançait des phrases incompréhensibles. Un peu énervé le jeune homme a tiré un reçu et l’a montré au Monsieur le menaçant de déposer plainte s’il ne lui rende pas son argent. Fort de ses employés à larges biceps, l’homme d’affaires leur a demandé de prendre de force le reçu que le jeune homme a montré et le déchirer devant ses yeux et ce afin de faire disparaître toutes les preuves.

 Devant cet acte ignoble de la part d’un richard, le jeune homme ne pouvait plus se tenir debout. Il a perdu tout contrôle de ses mouvements et s’est évanoui. L’agent intermédiaire assistait à la scène. Il s’est chargé de transporter son ami à l’hôpital. Ainsi les diagnostics ont démontré qu’il a eu une attaque cérébrale et qu’il est paralysé au niveau de la partie inférieure du corps.

 Une fois réveillé de son coma, le jeune homme a déposé plainte auprès du procureur de la république. Il l’a informé des conséquences fâcheuses qu’il a subies suite au comportement de celui à qui il a fait confiance. Il a demandé le remboursement de son argent et le payement de tous les traitements médicaux nécessaires pour une partielle guérison car le choc qu’il avait subi lui a causé une paralysie qui risque de durer.

 Appelé à s’expliquer et à se défendre devant cette accusation appuyée par le témoignage de l’agent intermédiaire, l’homme d’affaires a déclaré qu’il n’est pas bénéficiaire de l’argent reçu. Il a déclaré qu’il avait remis la somme à un tiers et ce dernier ne réside plus en Tunisie. Il a déclaré en outre que le fait d’avoir soutiré de force le reçu par un de ses employés, était le résultat de l’entêtement du jeune homme qui n’a rien voulu savoir au sujet des explications qu’il voulait lui donner. Des déclarations qui n'ont aucun sens.

       Heureusement, le jeune homme avait pris soin de prendre des copies certifiées conformes des reçus. C’était le seul moyen qui pourrait aider à reconnaître la culpabilité de l’inculpé.

 Ce dernier a été mis en détention en attendant sa traduction devant une chambre criminelle pour répondre de son escroquerie.

 AA