Les Sfaxiens en conquérants ! - Le Temps Tunisie
Tunis Dimanche 23 Septembre 2018

Suivez-nous

Sep.
25
2018

Ce soir à Sétif (20h30)-ESS-CSS

Les Sfaxiens en conquérants !

Dimanche 25 Mai 2014
نسخة للطباعة
Ce soir à Sétif (20h30)-ESS etif –CSS..Les Sfaxiens en conquérants !

Le moins que l’on puisse dire, c’est que croiser le fer avec l’Entente de Sétif, un adversaire redoutable au jeu alerte, vif et combien réaliste  est loin d’être une tâche aisée pour les « Noir et Blanc » surtout que par le passé, « l’Aigle Noir »  comme ses supporters  se plaisent  de nommer leur équipe favorite, ne fait que très rarement des concessions  dans son stade « du feu »,  la fournaise du « 8 Mai ».

L’Entente de Sétif a été confortée, certes, ces derniers temps  à un véritable  marathon de football (il en sera contre le CSS, ce soir à sa quatrième sortie en dix jours) tout comme il est en butte à la grogne de ses joueurs à cause de plusieurs mois de salaires demeurés impayés (la trésorerie du club étant  à sec ou presque), mais cela ne signifie nullement que l’équipe algérienne va déplorer un déficit  au niveau de la motivation.

Quelle épique

Le CSS qui sait qu’il doit puiser jusqu’au fin  fond de ses ressources physiques et morales pour espérer ramener un résultat positif de son périlleux déplacement va miser sur son expérience et son métier. Il lui faut trouver la formule adéquate pour pouvoir contenir la verve  de l’équipe algérienne, très rapide à l’approche  des bois adverses.

Avec des joueurs de la trempe de Akram Djahnit, Rachid Ferrahi, Laïd Madouni et autre Hacène Ogbi sont en mesure de faire la différence  à n’importe quel moment du match.

Les Clubistes Sfaxiens tout en essayant donc, par une organisation défensive impeccable de neutraliser les velléités  des Sétifiens sont appelés une fois en possession de la balle, de relancer rapidement en procédant par des contres soit sur les couloirs en misant sur les prédispositions de Ali Maâloul sur le flanc gauche et de Fakhreddine Ben Youssef sur le côté  opposé,  soit en perçant par le centre où les Maher Hannachi, Ferjani Sassi, et autre Mohamed Ali Moncer sont,  quand ils sont suffisamment inspirés, en mesure de faire mal à n’importe quelle défense.

Par conséquent, il y a lieu de s’attendre  à un bras de fer des plus indécis où chacun des deux protagonistes cherchera à s’emparer du leadership  de la poule.

Miser sur les balles arrêtées

Les contres ne seront pas la seule arme des Sfaxiens qui vont aussi tenter  de tirer profit des balles arrêtées comme ce fut le cas  une semaine plus tôt, contre Ahly Benghazi. Bien sûr que l’équipe algérienne, avertie, a certainement pris les dispositions nécessaires  pour se mettre sur ce plan  d’éventuelles mauvaises surprises. Mais, le CSS a plus d’un tour dans son sac pour  pouvoir tirer son épingle du jeu.

Sans changement, ou presque

Pour ce qui est de la composition de la formation  sfaxienne, notons que celle-ci sera, à un élément près, la même  que celle alignée contre Ahly Benghazi. Un seul remaniement  est annoncé. Il s’agit de la titularisation de Mohamed Ali Moncer qui a été mis sur le banc lors de la journée inaugurale. Moncer pourrait suppléer Hanachi au milieu du terrain étant donné  que ce dernier ne passe pas, ces derniers  temps, par une période favorable.

Toujours est-il que, au-delà de la composition de l’équipe, celle-ci est tenue à faire preuve de lucidité et de concentration de bout en bout pour espérer piéger son vis-à-vis. C’est que dans ce genre de match à grands enjeux les nerfs jouent un rôle de première importance.

Formation probable :

Jridi, Z.Derbali, Maâloul, Ben Salah, Boulaâbi, F.Sassi, Kammoun, N’Dong, Moncer (Hanachi), Khenissi, Ben Youssef.

Ameur KERKENNI

Articles liés