Ce soir à Sfax (19H) Ahly Benghazi – EST : La victoire; une obligation ! - Le Temps Tunisie
Tunis Mercredi 21 Novembre 2018

Suivez-nous

Nov.
21
2018

Ligue Africaine Phase des poules (2ème journée)

Ce soir à Sfax (19H) Ahly Benghazi – EST : La victoire; une obligation !

Samedi 24 Mai 2014
نسخة للطباعة

L’Espérance ST s’apprête à jouer un match d’une importance capitale quant à la poursuite de son parcours en phase des poules de la ligue africaine des clubs champions. D’une importance capitale dans la mesure où le moindre faux pas compromettrait sérieusement ses chances de qualification aux demi-finales de l’épreuve. Un stade que les « Sang et Or » ont atteint lors de leurs quatre dernières participations. Leur réaction est donc impérative pour éviter semblable éventualité.  

Ultime séance d’entraînement, hier, à Sfax
    Le proche entourage de l’équipe en est plus que convaincu et notamment Hamdi Meddeb qui, après avoir sévèrement sermonné les joueurs après le coup de sifflet final de la rencontre de samedi dernier, a tenu à les mettre devant leurs responsabilités jeudi dernier. Leur reprochant au passage leur bien mauvaise  prestation du même samedi, indigne d’une Espérance qui a toujours joué les premiers rôles dans les compétitions africaines.
    Un discours apparemment reçu cinq sur cinq par des joueurs qui n‘ont pas manqué de rassurer leur président s’engageant à remettre les pendules contre Ahly Benghazi. La séance d’entraînement qui a suivi peu de temps après, s’est déroulée dans une ambiance plus décontractée que la veille tout comme celle d’hier sur la pelouse du stade Méhiri à Sfax où l’Espérance ST a passé la nuit du vendredi à samedi.       

Ahly Benghazi : une place méritée en phase des poules
   Reste que jouer dans une ville dont l’équipe se trouve dans la même poule donc impliquée dans la course aux demi-finales est une décision inopportune, que dire quand elle émane de la CAF.
Ceci sans chercher à connaître l’origine d’une autre décision, celle limitant à 30 le nombre de billets d’accès au stade accordés aux supporters « sang et or ». Dont l’équipe est appelée à se conformer à cette devise qui consiste à dire, soit on a les moyens de gagner soit on ne les a pas. L’Espérance ST n’a donc qu’un seul choix : ramener une victoire de Sfax.
Cela étant, Ahly Benghazi est une équipe dont il faut se méfier. Il n’y a certes pas de compétition en Libye mais les Ahlaouis ont continué à se préparer dans de très bonnes conditions en Tunisie où ils sont très bien accueillis. S’ils sont en phase des poules c’est qu’ils le méritent d’autant plus qu’ils sont parvenus à écarter tour à tour les Ghanéens de Chelsea et les Egyptiens d’Al Ahly du Caire le dernier détenteur du titre.

Des changements touchant deux compartiments
      Les joueurs de l’Espérance ST qui ont visionné leur adversaire de cet après-midi ont été unanimes à reconnaître la qualité d’une grande partie des joueurs composant l’équipe libyenne. Tout en découvrant, en présence de leur staff technique, ses points faibles. L’ultime séance d’entraînement d’hier à Sfax a justement permis de mettre en place le dispositif jugé idoine pour réaliser la prestation leur permettant de ramener une précieuse victoire, synonyme de relance.
Des changements dans l’équipe rentrante ? Sûrement mais pas au point de tout chambarder. Il se trouve, en effet, quelques joueurs qui sont victimes soit de méforme, soit, encore plus grave, de suffisance ayant donc besoin d’une mise au repos salutaire. C’est ainsi que le compartiment de la défense subira deux changements : Mbarki et Bouba suppléant respectivement S. Derbali et Ben Mansour. Le couloir droit sera, quant à lui, confié à Gharsallaoui, une nouvelle opportunité pour un joueur qui est appelé à saisir cette chance. Outre le retour de Mouelhi aux côtés de Ragued.

Formation probable :
Ben Chérifia – Mbarki – Chemmam – Bouba – Ch. Dhaouadi – Ragued – Mouelhi – Darragi – Gharsallaoui – Akaïchi – N’Djeng

 

Rafik BEN ARFA     

 

Dans le retro

• En affrontant Ahly Benghazi le 20 mars 1971 à El Menzah dans le cadre des 1/16 de la C1, l’EST devient le premier club tunisien qui représente notre football aux compétitions africaines ; l’opposition se termina par un nul (0-0).
Au retour à Benghazi, les « Sang et Or » se qualifient en gagnant par (1-0) but de Abdeljabbar Machouch réussi à la 59’.
• Les Espérantistes rencontrèrent par la suite 2 autres clubs libyens obtenant hors base les résultats suivants :
- 1999 : Mahalla (2-1) aux 1/16 de la LC
- 2002 : Medina (1-2) aux 1/8 de la LC
• Le reste de nos représentants a affronté à 6 reprises leurs homologues libyens réussissant ce qui suit en déplacement :
- 1984 : Ahly Tripoli – ESS (1-0) aux (1/16 de la C2
- 2007 : Attihad Tripoli – ESS (2-0) à la 6è jée de la LC
- 2009 : Ahly Tripoli – ESS (0-0) aux 1/8 de la LC
- 2009 : Ahly Benghazi – CSS (2-1) aux 1/16 de la CAF
- 2010 : Attihad Tripoli – CSS (0-0) aux 1/16 de la CAF
- 2013 : Attihad Tripoli – CAB (0-1) au tour préliminaire LC.
Soit pour les clubs tunisiens chez leurs homologue Libyens : 3 victoires, 2 parités et 4 défaites, 6 buts pour et 8 contre.
A.BELLAKHDAR