Grosse frayeur au siège de Petrofac - Le Temps Tunisie
Tunis Dimanche 23 Septembre 2018

Suivez-nous

Sep.
24
2018

Suite à la tentative d’immolation par le feu d’un employé

Grosse frayeur au siège de Petrofac

Samedi 24 Mai 2014
نسخة للطباعة
• La Compagnie nie tout relation de travail avec les protestataires

Un climat de tension a régné, hier après-midi, au siège de la compagnie pétrolière Petrofac à Sfax suite à la tentative d'un employé protestataire de s'immoler par le feu.
Les employés du siège de la compagnie pétrolière Petrofac à Sfax ont vécu des moments d’épouvante  suite aux réclamations véhémentes d'une trentaine d'ouvriers qui exigeaient des arriérés de salaires. L'un des ouvriers s'est même aspergé le corps d'un produit inflammable et menacé de s'immoler par le feu à l'intérieur des locaux. Les incidents ont alerté les services de sécurité ainsi que la protection civile qui se sont déplacés sur les lieux. Il a fallu évacuer les cadres et les employés, dont une vingtaine d’étrangers de nationalités britannique et hindoue, et entreprendre des négociations  avec le groupe de protestataires qui ont finalement abouti, suite à l’intervention de l'UGTT.
Contactée,  une source auprès de Petrofac a catégoriquement nié toute relation patronale avec le groupe de protestataires qui appartiennent, d'après la même source, à une entreprise qui n'a aucune relation d'affaires de près ou de loin avec la compagnie pétrolière.
Arrivage d’un contingent de 16 cars
Seize conducteurs ont été dépêchés hier matin par la Société de Transport à Sfax, pour ramener 16 cars tout neufs qui sont arrivés à Sfax l’après-midi. Les nouvelles unités seraient affectées au transport urbain, c’est-à-dire qu’elles assureraient le transport sur les radiales.

 

Taieb LAJILI