Fin de la cavale du poignardeur de son ex-épouse à Sfax - Le Temps Tunisie
Tunis Mercredi 14 Novembre 2018

Suivez-nous

Nov.
14
2018

Fin de la cavale

Fin de la cavale du poignardeur de son ex-épouse à Sfax

Vendredi 23 Mai 2014
نسخة للطباعة
• Le prévenu avait porté 12 coups de couteau à la victime

Grâce à la coordination entre les services de sécurité à Sfax et leurs homologues du gouvernorat de Manouba, les unités de la garde nationale de la Cité Khaled Ibn Al Oualid ont réussi, hier, à appréhender l’agresseur de son ex-épouse à Sfax. En effet, renseignés sur l’adresse de ce dernier, communiquée par la victime, les agents de la garde nationale l’ont  « cueilli », alors qu’il rentrait chez lui, à la cité de Douar Hicher.
Pour rappel, le dénommé « Ferjani », avait le lundi dernier vers le coup de 20 heures, rejoint secrètement son Ex-femme à Sfax, où elle était engagée comme femme de ménage dans une pâtisserie qui a pignon sur rue au centre-ville. Dans une explosion de colère vengeresse, il lui a asséné 12 coups de couteau, avant de prendre la fuite, apprend-on, sans être dérangé le moins du monde par les témoins tétanisés par la peur et l’horreur de la scène.
L’agresseur qui avait par la suite fait l’objet d’un mandat de recherche a fini par se faire pincer hier, grâce à une souricière tendue par les sécuritaires.
D’après des sources diverses, la victime, originaire de Bizerte tout comme son ancien conjoint, aurait choisi délibérément de s’installer à Sfax, après le divorce pour  fuir ce dernier. Engagée dans un magasin, elle aurait trouvé un job de femme de ménage pour avoir un complément de salaire, dans la pâtisserie où elle a subi l’attaque de son ex- mari.
Admise au CHU Habib Bourguiba pour se faire opérer des ligaments de ses deux bras, sectionnés, dit-on, par la lame du couteau, la victime est apparemment hors de danger. De quoi commuer probablement les charges qui seront retenues contre son agresseur d’homicide volontaire en tentative d’homicide volontaire.

 

Taieb LAJILI