A «l’Orient-Express»… le voyage n’était pas de tout repos - Le Temps Tunisie
Tunis Samedi 6 Mars 2021

Suivez-nous

Mar.
7
2021

Un jour…un livre

A «l’Orient-Express»… le voyage n’était pas de tout repos

Dimanche 24 Janvier 2021
نسخة للطباعة

Le Temps-Mona Ben GAMRA

Pour certains l’été rime avec romans policiers et quoi de plus amusant que de renouer avec un classique du genre  signé de la griffe d’Agatha Christie dite ‘’la reine du crime’’ dont les romans attisent toujours notre curiosité et qu’on lit ou relit avec le  même intérêt. Qui dit Agatha Christie dit aussi Hercule Poirot, le détective moustachu, qui ne lâchera pas d’une semelle l’imaginaire de l’auteur britannique  et que l’on retrouvera sans lassitude dans tous ses romans depuis ‘’La Mystérieuse affaire de Styles’’ sorti en 1920. 

« — [...] Voici réunis des gens de toutes classes, de toutes nationalités et de tous âges. Pendant trois jours, ces personnes, étrangères les unes aux autres, vont dormir et manger sous le même toit. Elles mèneront une vie commune, et au bout de ces trois jours, elles se sépareront pour ne se revoir peut-être jamais.

— A moins qu’une catastrophe…

— Ah ! non, mon ami…

— Évidemment, de votre point de vue, ce serait regrettable. Mais supposons un instant qu’un accident se produise. En ce cas, tout ce monde se trouvera uni… dans la mort. »

‘’Le crime de l’Orient-Express’’  est parmi les œuvres majeures  d’Agatha Christie ayant été plusieurs fois adapté au cinéma et à la télévision.

Il est question ici d’un crime crapuleux (assassinat d’un homme) commis dans un train de luxe bloqué par la neige.   

Et par les plus grands des hasards, Hercule Poirot se retrouve dans l’un wagon  de l’Orient-Express, un train de luxe qui traverse l’Europe…. Le détective examine le meurtre et tente de retrouver son auteur après avoir examiné le cadavre lequel a été poignardé à plusieurs reprises, de douze coups de couteau, au nombre des voyageurs du wagon… ! "  Vous savez bien que jusqu'à la dernière minute, je considère que tout le monde est suspect …Mon très cher ami, je connais la nature humaine, et je puis vous dire que, devant la perspective de passer aux assises pour meurtre, le plus innocent des êtres peut perdre la tête et se livrer à toutes sortes d'absurdités." écrit-elle. 

Le détective  mène à brio l’enquête où tous les personnages sont de potentiels meurtriers. Un vrai casse-tête qui amuse par la qualité de cet écrit qui  nous amène à élucider un crime en la compagnie du détective Poirot. "_Vous comprenez ce que je veux dire ?

_Parfaitement, dit Poirot. Tout cela est merveilleusement lumineux. Le meurtrier était un homme d'une très grande force, mais il n'est pas costaud, et d'ailleurs, c'est une femme, et par surcroît, c'est un droitier qui est gaucher..." lit-on.

Avec Agatha Christie on apprécie plus le déroulement de l’enquête que le dénouement en lui-même. On est dans un hui-clos remarquable qui fait de nous des détectives mêlés au drame et  amenés à examiner les mobiles et les alibis présentés par les voyageurs en vue de s’innocenter.  

 

 

M.B.G