Rencontre avec l’écrivain Kamel Hillali, auteur de « Quelqu’un meurt au sud » - Le Temps Tunisie
Tunis Mercredi 20 Janvier 2021

Suivez-nous

Jan.
22
2021

Association culturelle Chokri Belaid - Forum culturel Art’chok

Rencontre avec l’écrivain Kamel Hillali, auteur de « Quelqu’un meurt au sud »

Jeudi 14 Janvier 2021
نسخة للطباعة

Le Temps –Faiza MESSAOUDI

L’Association culturelle Chokri Belaid a organisé, vendredi 8 janvier 2021, dans son espace Art’chok, une rencontre avec l’écrivain Kamel Hillali autour de son nouveau livre « Quelqu’un meurt au sud » publié récemment par Les Editions Essahafa. La présentation de l’écrivain a été assurée par le journaliste, écrivain et poète Noureddine Bettayeb, quant à la modération de la rencontre, elle était au micro de l’écrivain et dramaturge Lassaad Ben Hassine. C’était une bonne occasion pour la réunion des férus des livres, des lecteurs qui ont été impressionnés de cette nouvelle plume littéraire assez subtile.

Noureddine Bettayeb a été à l’origine de la publication de ce recueil de nouvelles en proposant à l’écrivain de présenter son manuscrit à cette nouvelle maison d’édition qui s’occupe par excellence des journalistes et des professionnels des médias en général. Il a proposé de publier ce recueil de récits, ayant presque une conviction en la qualité et le bon niveau de Kamel Hillali, et ce,  depuis ses anciens articles publiés au journal El Kods, ensuite Essahafa.

Les présents ont exprimé également  leurs appréciations du livre et les aspects qui ont attiré leur attention. Le recours à la nature, à la végétation, aux animaux, au village avec ses légendes et ses superstitions,  à la représentation des paysans de la vie et de la mort, distinguent en général les récits de Kamel Hillali. Leur reconstitution littéraire assez originale, en plus de la souplesse du style et de la sensibilité de l’écrivain lui ont donné une singularité. Un bon livre est, en effet, ce chemin fleuri qui conduit à travers les méandres de ses pages, à cette sensation de plaisir éphémère, le bonheur !

F.M