Record de décès aux Etats-Unis, la Chine reconfinée - Le Temps Tunisie
Tunis Mercredi 20 Janvier 2021

Suivez-nous

Jan.
22
2021

Deuxième vague planétaire du Covid

Record de décès aux Etats-Unis, la Chine reconfinée

Jeudi 14 Janvier 2021
نسخة للطباعة

Le Temps-Agences-Avec près de trois morts par minute, les Etats-Unis ont enregistré un nouveau record de morts du coronavirus en une seule journée, en pleine deuxième vague planétaire qui s'étend désormais jusqu'à la Chine, où des dizaines de millions d'habitants sont de nouveau confinés.

Un an après l'apparition du Covid-19 dans la province chinoise de Wuhan, la pandémie a fait au moins 1.945.437 morts dans le monde, selon un dernier bilan, avant les derniers chiffres américains.

Près de 91 millions de personnes ont été contaminées, et le branle-bas de combat s'intensifie -à coups de "lockdown", couvre-feu et autres restrictions impopulaires-, pour endiguer la deuxième vague qui frappe actuellement la planète.

Les Etats-Unis ont enregistré plus de 235.000 nouvelles contaminations et 4.470 morts. Jamais jusqu'à présent ce pays, confronté à une flambée de l'épidémie dont il n'arrive pas à reprendre le contrôle depuis l'automne, n'avait encore dépassé la barre des 4.000 décès en 24 heures.

Les patients atteints par le coronavirus dans cet hôpital débordé sont entassés dans les couloirs, les lits de fortune de l'unité de soins intensifs et même dans le service pédiatrique. Selon M. McGuire, le nombre de décès y est "astronomique".

Dans l'espoir d'enrayer les contagions, les autorités fédérales ont décidé que tous les voyageurs souhaitant se rendre aux Etats-Unis par avion devront désormais présenter, à partir du 26 janvier, un test négatif au Covid-19 afin d'être autorisés à voyager.

Ce test devra être réalisé dans les trois jours précédant le départ pour les Etats-Unis. Les compagnies aériennes seront chargées de vérifier qu'un test a bien été réalisé avant l'embarquement.

Les morts sont à déplorer dans toutes les régions du pays, avec une augmentation particulièrement élevée dans le sud et l'ouest.

Au Canada voisin, la situation est également très préoccupante: les habitants de l'Ontario ont reçu l'ordre de rester chez eux, alors que le système de santé de la province est "sur le point de s'effondrer" selon les autorités locales.

Plus au sud du continent américain, les autorités du Panama envisagent de louer des conteneurs frigorifiés pour conserver les cadavres, en raision de la saturation des morgues des hôpitaux.

En Chine, qui a très largement éradiqué l'épidémie, apparue dans le pays fin 2019, et où le dernier décès signalé officiellement remonte à mai dernier, plusieurs foyers de contamination sont apparus ces derniers jours, entraînant une réponse ferme des autorités.

Nationalement, le bilan quotidien fait état hier de 115 nouvelles contaminations, soit le chiffre le plus élevé depuis juillet dernier.

Même si l'on reste très loin des chiffres enregistrés dans le reste du monde, la recrudescence des cas de Covid inquiète le pouvoir à l'approche du Nouvel an chinois, qui tombe cette année le 12 février, et donne lieu à des centaines de millions de déplacements de travailleurs migrants rentrant dans leur famille.

La Chine s'apprête par ailleurs à recevoir une équipe d'experts de l'OMS chargée d'enquêter sur l'origine du coronavirus. Attendue jeudi à Wuhan, dans le centre du pays, elle devrait être placée en quarantaine avant de commencer son enquête.

En Asie toujours, le Japon s'apprêtait mercredi à étendre son état d'urgence, déjà en place sur Tokyo et sa grande banlieue, à sept départements supplémentaires face à l'inexorable progression de la pandémie, avec notamment une fermeture en soirée des bars et restaurants.

Le président indonésien Joko Widodo a reçu hier la première injection d'un vaccin chinois contre le Covid-19 (Coronavac) dans son pays, au premier jour d'une campagne de vaccination dans l'archipel de près de 270 millions d'habitants où le virus progresse rapidement. "Je n'ai rien senti", a-t-il commenté en riant devant les caméras .