Nécessaires… mais, est-ce suffisant ? - Le Temps Tunisie
Tunis Mercredi 20 Janvier 2021

Suivez-nous

Jan.
22
2021

Quatre jours de confinement général

Nécessaires… mais, est-ce suffisant ?

Jeudi 14 Janvier 2021
نسخة للطباعة

Le Temps – F.S. avec TAP

On peut dire que la montagne a accouché d’une souris. L’attente avait été longue, mardi, pour qu’enfin, le ministre de la santé dévoile les mesures prises, pour faire à l’augmentation alarmante des contaminations au Covid-19. Elles ont fait de nombreux mécontents, mais, nécessité oblige, le recours à ce confinement était nécessaire. Mais, est-ce suffisant ?

Le comité scientifique était parti, selon certaines informations, pour un confinement de deux semaines, ce qui n’était pas de l’avis, à ce qu’il semble, du chef du gouvernement, Hichem Méchichi, pour de nombreuses considérations.

Enfin de compte, le verdict est tombé et on a opté pour quatre jours de confinement dont trois ne sont pas ouvrables, soit jeudi, jour férié pour la célébration de la révolution, et samedi et dimanche, jours de repos hebdomadaire. On espère que cela va suffire, pour arrêter la hausse, si, bien sûr, tout le monde se mobilise pour appliquer les consignes et les mesures de protection.

Le confinement total a été décidé par le comité national de lutte contre le coronavirus à partir d’aujourd’hui et jusqu'au dimanche 17 janvier 2021, à l'exception des secteurs vitaux, selon ce qu’a annoncé, mardi, le ministre de la santé Faouzi Mehdi, lors d'une conférence de presse.

Un couvre feux est toujours imposé à partir de 16h jusqu'à 06 du matin, a encore précisé le ministre.

Les cours seront suspendus dans les différents établissements scolaires ainsi que de l'enseignement supérieur et de la formation professionnelle dans les secteurs étatique et privé à partir du mercredi 13 janvier après la fin des cours jusqu'au 24 janvier 2021.

Les manifestations sont aussi annulées à partir d’aujourd’hui et jusqu'au 24 janvier courant, tout en imposant l'interdiction de consommation sur place pour les cafés et les restaurants à partir du lundi 18 janvier jusqu'au 24 janvier 2021.

 

Rigueur dans l’application des consignes

Un régime de travail par équipe est aussi imposé et un appel est lancé aux responsables dans les administrations publiques et dans les établissements privés pour adopter le travail à distance tant que possible.

Ces décisions ont été prises suite à l'examen des données relatives à la situation pandémique, présentées par l'observatoire national des maladies nouvelles et émergentes ainsi que les recommandations du comité scientifique de lutte contre le coronavirus, selon la même source.

Pour sa part, le ministère de l'Intérieur a invité les citoyens au strict respect des restrictions de déplacement, assurant que "les forces de sécurité veilleront à l'application de ces mesures.

Dans un communiqué rendu public hier, le ministère de l'Intérieur a rappelé qu'il serait interdit de circuler entre 16 heures et 06 heures, de jeudi à dimanche. Tout déplacement entre les régions durant le confinement général est interdit sauf en cas de détention d'une autorisation, a averti le ministère. Durant cette période, les manifestations culturelles et autres seront aussi interdites.

S'agissant des restaurants et des cafés, tous types confondus, ils seront aussi fermés, a encore souligné le ministère de l'Intérieur, invitant les citoyens à prendre toutes les mesures de précaution et à respecter le protocole sanitaire.

 

Concertations pour le vaccin russe

Le ministre de la Santé, Fawzi Mehdi a, aussi, déclaré que la Tunisie mène, actuellement, des concertations officielles avec la partie russe pour l'acquisition du vaccin anti-Covid "Spoutnik V", faisant savoir que la partie russe s'est engagée à fournir à la Tunisie un premier lot de ce vaccin vers la fin de ce mois.

En réponse à une question sur la quantité de vaccins qui sera fournie, le ministre de la Santé a indiqué qu'une réunion à distance est prévue avec la partie russe pour discuter de cette question et des procédures techniques pour obtenir le vaccin dans les plus brefs délais.

Il a également indiqué que la Tunisie négocie avec des laboratoires internationaux pour obtenir le vaccin anti-Covid, faisant savoir que le ministère de la Santé a accordé au vaccin germano-américain connu sous le nom de "Pfizer" l'autorisation de mise sur le marché tunisien.

Le ministre a confirmé que la vaccination est gratuite, volontaire et facultative pour tous.