Bruxelles repousse les transactions en euros - Le Temps Tunisie
Tunis Lundi 26 Octobre 2020

Suivez-nous

Oct.
27
2020

Chambres de compensation britanniques

Bruxelles repousse les transactions en euros

Mardi 15 Septembre 2020
نسخة للطباعة

Bruxelles envisage de repousser sa décision concernant la possibilité pour les chambres de compensation britanniques de continuer à opérer sur les transactions en euros de leurs clients basés dans l'Union européenne (UE) en réaction au projet de Londres de revoir l'accord sur le Brexit, a indiqué hier une source au sein de l'industrie des produits dérivés.

L'UE a accordé au Royaume-Uni depuis sa sortie officielle du bloc fin janvier un accès temporaire à la compensation des produits dérivés en euro afin d'éviter des perturbations majeures sur les marchés financiers.

Les chambres de compensation, qui assurent le règlement des transactions entre chacune des parties en présence, ont gagné en importance depuis la crise financière. Une des filiales de London Stock Exchange, LCH, est un acteur dominant de la compensation des dérivés libellés en euro.

La Commission européenne devait initialement prendre dans la semaine une décision sur la compensation en euro mais celle-ci a été reportée à la fin du mois, a indiqué une source, évoquant la tenue en fin de semaine dernière d'une réunion entre les acteurs de l'industrie et un responsable européen.

La Commission européenne n'a pas fait de commentaire.

Selon la source, ce report est lié à la volonté du gouvernement britannique de remettre en cause l'accord de sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.

Sans un accès légal à l'Union européenne, LCH serait obligé de donner trois mois à ses clients situés dans l'Union européenne pour déplacer leurs positions financières hors du Royaume-Uni.