Décrue de la balance énergétique - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 30 Octobre 2020

Suivez-nous

Oct.
30
2020

Commerce extérieur

Décrue de la balance énergétique

Mardi 15 Septembre 2020
نسخة للطباعة

L’Institut National des Statistiques (INS) vient de publier les évolutions du Commerce extérieur  (Août 2020) faisant ressortir un déficit commercial qui s’est amélioré  de 3650,5MD pour s’établir à 9213,6 MD contre 12864,1 MD durant les huit mois de l’année 2019. Cette amélioration s’explique par une contraction au niveau des exportations ainsi qu’au niveau des importations. La Tunisie comme partout dans le monde a été écornée par la pandémie du COVID-19.

Le commerce extérieur ne fut pas épargné de ce bouleversement. Certes,le confinement, les sit-in et la production interrompue dans certains secteurs clés de l’économie,  auront un impact économique douloureux. 

Selon la même source, le déficit de la balance commerciale hors énergie se réduit à 6065 MD et que le déficit de la balance énergétique s’établit à 3148,6 MD (34,2% du total du déficit) contre 4841,9 MD durant la même période en 2019.Cette atténuation est due en particulier au confinement et à la baisse  de la production et de la demande durant la saison estivale. 

 Il est à souligner que cette réduction du  déficit de la balance énergétique est temporaire.  

Pire encore, la  compagnie pétrolière autrichienne OMV, opérant dans les champs pétroliers de Tataouine, ne pouvait rester indéfiniment indifférent  et décide d’arrêter ses activités et de démobiliser son personnel au cours des prochains jours obligé qu’il est par l’interruption totale de la production depuis plus d’un mois.

Cet arrêt concerne dans une première étape le champ d’Al-Waha à Tataouine et dans une seconde étape l’arrêt de toute activité sur le champ de Nawara en exploitation depuis le mois de février dernier.

Pour rappel, le champ de Nawara est le plus grand projet énergétique en Tunisie dont la valeur de l’investissement s’élève à 3,5 milliards de dinars, avec un potentiel de production de 2,7 millions de mètres cubes de gaz par jour, soit l’équivalent de 50% de la production nationale de gaz.La Tunisie  comptait, au démarrage de ce mégaprojet porter sa production de gaz naturel à 65 mille barils tep cette année. 

 

Les exportations vers la France en baisse de 27,4%

Toujours selon la même source, les exportations tunisiennes vers l’union européenne (73,5% du total des exportations) ont diminué de 19,6%. Cette évolution est expliquée, d’une part, par la baisse des exportations vers certains partenaires européens, tels que la France de 27,4%, l’Allemagne de 26,6% et l’Italie de 17,2%, d’autre part par la hausse de nos ventes vers d’autres pays notamment avec l’Espagne de 40,6% et avec la Grèce de 46,6%. 

« Avec les pays arabes, les exportations ont diminué avec l’Algérie de 33,7%, avec le Maroc de 23,7%, avec la Libye de 16,8% et avec l’Egypte de 10,3% », souligne l’INS. 

 

La Chine continue 

de comptabiliser le déficit global de notre pays 

En revanche, le solde de la balance commerciale est déficitaire de 9213,6 MD. Il demeure expliqué en grande partie par le déficit enregistré avec certains pays, tels que la Chine (-3544,7 MD), la Turquie (-1312,6 MD), l’Algérie (-1341,6 MD), l’Italie (-585,7 MD) et la Russie (-656,4 MD). En revanche, le solde de la balance commerciale a enregistré un excédent avec d’autres pays principalement avec la France (2212,1 MD), l’Allemagne (645 MD), la Libye (677 MD) et le Maroc (199,2 MD).

 

K.A