La fermeture de l'aéroport Tunis-Carthage n'est pas envisagée - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 7 Août 2020

Suivez-nous

Aug.
8
2020

Propagation du coronavirus:

La fermeture de l'aéroport Tunis-Carthage n'est pas envisagée

Jeudi 30 Juillet 2020
نسخة للطباعة

LE TEMPS – TAP
La fermeture de l'aéroport international Tunis Carthage n'est pas envisagée, après la contamination par le coronavirus de 7 agents, a indiqué Nissaf Ben Alaya, directrice générale de l'observatoire national des maladies nouvelles et émergentes.
Elle a, par la même occasion, assuré que la situation épidémiologique est sous contrôle grâce au renforcement des mesures de prévention.
Elle a ajouté dans une déclaration à la TAP mercredi, que les 7 personnes contaminées ont été placées dans un centre de confinement pour assurer un suivi de leur état de santé.
Le résultat des analyses réalisés ont été négatifs concernant les proches de ces 7 personnes contaminées, a précisé Ben Alaya.
S'agissant de la possibilité de fermer les frontières face à une hausse du taux des cas contaminés à l'étranger, Ben Alaya a indiqué que cette décision n'est pas évoquée, étant donné que la majorité des pays du monde ont ouvert leurs frontières en appliquant les mesures de prévention nécessaires. Depuis l'ouverture des frontières, le 27 juin dernier, 18 cas de contamination locale ont été enregistrés, a rappelé Ben Alaya.
Avant l'arrivée de la grippe saisonnière en automne, le ministère de la santé se penche sur l'examen des moyens pour favoriser les lits de soins intensifs et de réanimation, ainsi que des centres de confinement de covid-19 pour prévenir toute détérioration de la situation générale, a assuré Ben Alaya.
Un contrôle rigoureux sera également appliqué au niveau des centres de confinement pour empêcher toute tentative de fuite, a ajouté la responsable, signalant avoir retrouvé les 4 personnes qui ont pris la fuite du centre de santé du Kef et ont été placées dans un centre de confinement.
L'Office de l'aviation civile et des aéroports (OACA) avait décidé, mardi, d'imposer un espacement temporel des horaires d'atterrissage des avions dans le Terminal II de l'aéroport Tunis Carthage. L'objectif est de garantir la bonne exécution des procédures sanitaires, suite à l'annonce de 6 cas de contaminations au coronavirus parmi les agents de Tunisair handling.
Des sanctions sont prévues contre tous ceux qui ne respectent pas les mesures barrières nécessaires tel que le port des masques et la distanciation physique, indiqué l'OACA, à l'issue d'une rencontre, mardi, en présence du PDG de l'office et de représentants de toutes les structures opérant à l'aéroport.