Krir, Bdiri et Ayoub partants ! - Le Temps Tunisie
Tunis Mercredi 20 Janvier 2021

Suivez-nous

Jan.
22
2021

ESS

Krir, Bdiri et Ayoub partants !

Mercredi 27 Mai 2020
نسخة للطباعة

Outre le départ de la totalité des joueurs en fin de contrat-d ’après les aveux de Chokri Laamiri- on vient d’apprendre qu’un autre contingent sera prié de trouver preneur. Dans cette liste,on dénote fort insolitement la présence des trois gardiens titulaires de l’actuelle saison à savoir Makram Bdiri, AchrefKrir(annoncé du côté du club saoudien Al Adala) dont le passage à l’Etoile à été avouons-le un échec sur toute la ligne,mais également le gardien tuniso-italien Alaa Ayoub.
Ce dernier est vraiment un cas d’école en matière d’injustice et de traitement maladroit voire de mauvais goût de la part de la direction et du staff technique de l’Etoile, lui qui n’a jamais eu la moindre chance pour faire valoir l’étendue de son talent. Et pourtant, les fins connaisseurs s’accordent à affirmer que l’ex-sociétaire du club divisionnaire Italien d’Entella est pétri de talent outre son comportement exemplaire sur et en dehors des terrains. Un peu de respect pour la dignité des gens quand-même !
Dans la liste des partants, on trouve trois autres joueurs dont le départ cette fois-ci peut s’avérer relativement logique, à savoir le Libyen MuhannedAissa,le camerounais Jacques Mbé et le Burundais Shaka Bienvenu.
Les dirigeants étoilés brassent vraiment large dans leur purge !
Pas de bon de sortie pour Baayou !
Contrairement aux informations relayées par des médias égyptiens faisant état de contacts entre un agent de joueurs portant le nom d’Ahmed Yahia et la direction de l’Etoile, portant sur un possible transfert de la valeur montante Malek Baayou vers un grand club égyptien dont le nom reste inconnu ;et évoquant même un accord de principe de la part du directoire étoilé ; on peut affirmer qu’encore une fois, il ne s’agit que de rumeurs infondées du moins par rapport à ce soi-disant aval de la direction du club Sahélien. Cette dernière juge prématurée de libérer un élément de la trempe de Malek Baayou.

Hatem REGAIEG