DE PARTOUT - Le Temps Tunisie
Tunis Samedi 30 Mai 2020

Suivez-nous

May.
31
2020

.

DE PARTOUT

Vendredi 22 Mai 2020
نسخة للطباعة

 

Mandat de dépôt contre Youssef Mimouni et son co-accusé

Le juge d'instruction au Pôle judiciaire économique et financier a émis, mercredi, un mandat de dépôt à l'encontre de Youssef Mimouni, un homme d'affaires opérant dans le secteur du tourisme et un haut fonctionnaire de l'Etat, après leur audition, en présence de leurs avocats, selon le substitut du procureur de la République au tribunal de première instance de Tunis, Mohsen Deli. L'enquête se poursuivra ultérieurement, ajoute la même source.

Le ministère public du tribunal de première instance de Tunis avait ordonné, depuis une semaine, de placer en garde à vue les deux suspects, pour corruption et exploitation illégale du domaine public maritime.

L'affaire a été qualifiée de crime de corruption financière conformément à l'article 96 du code pénal et de la loi organisant l'Agence de protection et d'aménagement du littoral (APAL).

n  Les choses s’accélèrent pour cet homme d’affaires… Et ce à dire que la machine commence à tourner dans le domaine de la lutte contre la corruption ?

 

Trois jours de congé à l’occasion de l’Aïd El-Fitr

Les agents de l'Etat, des collectivités locales et des établissements publics à caractère administratif bénéficieront de trois jours de congé (23, 24 et 25 mai 2020), à l'occasion de l'Aïd El-Fitr, a annoncé, mercredi, dans un communiqué, le ministre d'Etat auprès du chef du gouvernement, chargé de la fonction publique, de la gouvernance et de la lutte contre la corruption.

n  Il faut bien profiter de ces trois jours de congé, pour revenir, par la suite, plus aguerri au travail, parce que le pays a besoin des efforts de tous. Bonne fête.

 

Examen de la faculté de pharmacie de Monastir

La Faculté de pharmacie de Monastir informe, mardi, que les étudiants Tunisiens et ceux de nationalité étrangère inscrits à la Faculté et qui sont restés bloqués à l'étranger à cause des mesures liées à la lutte contre la propagation du coronavirus sont autorisés à passer les examens écrits dans le sièges des ambassades et consulats tunisiens proches de leurs lieux de résidence.

Dans un communiqué publié sur sa page officielle, la Faculté indique que le ministère de l'enseignement publiera dans les prochains jours les détails des procédures liés à cette mesure.

Les étudiants concernés sont appelés, dans un premier temps, à envoyer des emails comprenant notamment le pays de résidence, la nationalité et le numéro de passeport à l'adresse électronique (faculte-pharmacie@fphm.rnu.tn) dans un délai ne dépassant par le 22 mai pour les étudiants en cinquième année et le 29 mai pour le reste des niveaux.

A noter que 1406 étudiants sont enregistrés cette année à la Faculté de pharmacie de Monastir.

n  On fait ce qu’on peut pour éviter l’année blanche et l’espoir est que cette initiative plaise aux étudiants, bien que leurs conditions soient difficiles.

 

Partenariat entre le ministère des Domaines de l'Etat et l'INLUCC

Une séance de travail réunissant le président de l'Instance Nationale de Lutte Contre la Corruption, Chawki Tabib, et le ministre des Domaines de l'Etat et des Affaires foncières, Ghazi Chaouachi, s'est tenue mercredi au siège de l'INLUCC.

La séance a été consacrée au suivi de l'application de l'accord de partenariat signé entre le ministère des Domaines de l'Etat et l'INLUCC le du 24 octobre 2018.

Des clauses de cet accord ont été activées, notamment celles relatives à la déclaration du patrimoine ainsi que le suivi des requêtes soumises par l'instance aux services dudit ministère.

Dans le souci de renforcer la coordination entre les deux parties et d'activer les différentes dispositions de l'accord, il a été décidé de mettre en place le mécanisme adéquat pour réaliser cet objectif commun qui s'inscrit dans le cadre de la consécration de la culture de la bonne gouvernance et des principes de la transparence, indique le ministère dans un communiqué.

n  Le domaine mérite bien un tour de vis, afin d’éviter les dérapages et les magouilles, et permettre au citoyen d’être assuré sur ses biens.

 

Peut-on calmer une tension voulue ?

Le président de l'Assemblée des représentants du peuple (ARP), Rached Ghannouchi, a souligné, mercredi, lors d'une réunion des présidents des blocs parlementaires, au Palais du Bardo, la nécessité de tout mettre en œuvre pour apaiser les tensions et accomplir les missions qui incombent au parlement en cette conjoncture difficile.

Ghannouchi a appelé, également, à présenter rapidement les candidatures à la Cour constitutionnelle et à respecter les délais fixés à cet effet, indique le parlement dans un communiqué.

n  Il serait difficile de calmer les tensions, lorsqu’on est partie prenante et, surtout, lorsque cette tension est utilisée pour des desseins équivoques.

 

Menace de marée noire au large de Djerba ?

Une opération d'évacuation d'une dizaine de tonnes de fioul d'un cargo étranger bloqué, à 8 milles au large de Djerba, était prévue hier, selon le gouverneur de Médenine, Habib Chaouat.

C'était un pétrolier qui a été divisée en deux parties, l'une se trouve sur la côte de Djerba et l'autre partie est restée à Malte.

Cette opération sera menée selon un plan d'intervention élaboré conjointement par le gouvernorat de Médenine et plusieurs intervenants, à l'instar du ministère de l'environnement, la marine marchande, la protection civile et la marine nationale.

Cette intervention a pour but de prévenir le déversement de carburant en mer.

Le gouvernorat de Médenine se chargera du volet logistique en mettant en service un bac pour le transport du fioul qui sera évacué par une entreprise spécialisée.

Après l'opération de pompage du fioul, la marine marchande interviendra, soit pour la traction du cargo (40 mètres de longueur) vers le littoral, soit pour son enfouissement à une profondeur de plus de 50 mètres où il se transformera en refuge pour la reproduction de la faune marine, indique la même source.

n  Du pain sur la planche, pour les services maritimes, avec toutes les dépenses qui s’en suivent… avec la menace d’une marée noire.