Mobilisés pour les hôpitaux - Le Temps Tunisie
Tunis Samedi 31 Octobre 2020

Suivez-nous

Oct.
31
2020

Arts plastiques

Mobilisés pour les hôpitaux

Mercredi 22 Avril 2020
نسخة للطباعة

Plusieurs artistes ont fait don d'œuvres au bénéfice d'établissements hospitaliers. Cette mobilisation initiale est maintenant confirmée par des galeristes qui lancent diverses initiatives. Des mécanismes solidaires à saluer!

 

Dès les premiers jours du confinement, plusieurs artistes ont vite pris l'initiative de se mobiliser au profit des associations, des personnels soignants et des établissements hospitaliers. Faisant des gestes appréciés, ces artistes ont amorcé la pompe et ouvert la voie à des actes solidaires qui vont en se consolidant.

Sans énumérer les mille et un gestes qui font l'étoffe de cet élan solidaire, il est clair que toutes les initiatives d'où qu'elles proviennent, sont toujours bonnes à prendre. Au lendemain du confinement, quatre artistes avaient donné le ton en se mobilisant à travers les réseaux sociaux. C'est ainsi que Myriam Garali, Nefissa Wafa Marzouki, Mona Ferjani et Abbès Boukhobza ont décidé, chacun de son côté et sans concertation préalable, de mettre certaines de leurs œuvres en vente et offrir le produit de la vente à des hôpitaux.

Le procédé était des plus simples. Un ou plusieurs tableaux étaient exposés sur les réseaux sociaux et les acheteurs pouvaient se faire connaître pour se porter acquéreurs de ces œuvres. La réponse du public a été rapide et éloquente. Les acheteurs ont en effet payé directement les établissements hospitaliers ou bien des associations travaillant sur le terrain puis ont récupéré les tableaux auprès des artistes. Parmi les bénéficiaires, l'hôpital public de Djerba et ceux de Nabeul et Jendouba ont pu bénéficier de cette manne qui, même modeste, a l'apanage de venir du coeur. L'exemple a ensuite été relayé et plusieurs autres artistes se sont joints à ce mouvement solidaire qui a fait tache d'huile.

 

Des initiatives solidaires, des exemples qui inspirent

Quelques semaines plus tard, c'est au tour de la galerie Alexandre Roubtzoff d'être à l'origine d'une nouvelle initiative, à la veille du mois de Ramadan. En effet, Seif Chaouch, l'animateur de cette galerie d'art, a choisi de lancer trois ventes virtuelles durant le mois saint. Ces ventes en ligne permettront de mobiliser des donations pour le ministère de la Santé publique. Ces trois ventes offriront de 20 à 40% des recettes au bénéfice de la commission des dons mise en place par le ministère de la Santé. Trois séries seront mises en exergue par la galerie. En premier lieu, du 20 avril au 3 mai, c'est une exposition intitulée "Demain un autre monde" qui proposera de découvrir vingt artistes participants. Tout de suite après, Adel Akremy exposera autour du thème de la solidarité. Cette exposition personnelle se déroulera du 3 au 10 mai. Enfin, du 10 au 17 mai, Seif Chaouch proposera sous l'intitulé "Restez chez vous", une collection d'oeuvres appartenant à des particuliers.  

Ces initiatives viennent se conjuguer à d'autres et montrent une voie passante. En effet, pourquoi ne pas penser à une grande exposition à la Cité de la culture, à la fin du confinement pour poursuivre cet élan? Pour minuscules qu'elles soient, les initiatives des artistes et des galeristes constituent un exemple qui invite à l'émulation. De plus, ces gestes viennent souligner le travail formidable réalisé dans les établissements hospitaliers et la dette du public à l'égard des personnels de santé. Toutes les initiatives sont les bienvenues et, à ce titre, sur le mode virtuel, les artistes tunisiens dans toutes les disciplines, nous montrent l'étendue de leur solidarité et mènent à bien des actions de proximité qu'il convient de relever. Puisse cet élan se poursuivre et perdurer!

Hatem BOURIAL