Les jeux sont loin d’être faits pour la relégation - Le Temps Tunisie
Tunis Mercredi 28 Octobre 2020

Suivez-nous

Oct.
29
2020

Ligue 2 - A 7 journées de la fin de la compétition

Les jeux sont loin d’être faits pour la relégation

Lundi 23 Mars 2020
نسخة للطباعة

A la veille du coup d’envoi de la nouvelle saison, personne n’aurait imaginé que l’AS Marsa pouvait se retrouver parmi les équipes concernées par la relégation.  Ceci était également valable pour le SAMB qui à l’instar de l’ASM avait terminé la saison précédente à la seconde place et été cité parmi les candidats à l’accession cette saison.

Mais voilà que marsois et menzeliens se trouvent après 15 journées de compétition en plein zone de turbulence et sont même en plein dans la mire de la relégation à 7 journées de la fin des débats. Mais ces deux équipes gardent leur destin entre les mains et peuvent dans un sursaut d’orgueil éviter le pire et sauver leur place en Ligue 2. Et comme les règlements en vigueur indiquent que deux équipes de chacune des deux poules devront quitter la Ligue 2 au bout des 22 rencontres de championnat, l’ASA en Poule A, le SSS et l’ASK en Poule B sont également en mauvaise posture.

Mais à 7 journées de la fin rien n’est encore joué et tout peut encore arriver, sauf que l’ASA a beaucoup de moins de chance que les autres équipes sous la menace de la relégation de sauver sa place. Pour y parvenir, les arianais devront commencer par récupérer au moins 11 points vis-à-vis du CS Msaken 10ème au classement, puis faire un parcours sans faute lors des matchs restants. Un objectif difficile à atteindre surtout que l’ASA aura à disputer 4 rencontres en déplacement et 3 à domicile.

A côté du SAMB et de l’ASA, 4 autres équipes sont encore sur le qui-vive. L’ASG, l’ESR et l’AS Sbikha avec 19 points et le CS Msaken avec 18 points sont encore concernés par la descente en Ligue 3 et toutes 4 auront des rencontres difficiles à disputer au cours des journées restantes, avec un avantage à l’ASG qui aura à jouer ses deux prochaines rencontres à Gabés avec la possibilité de faire le plein de points et se dégager de la zone de danger.

Dans le groupe B, la situation est loin d’être claire également. Si le SSS, l’ASM et l’ASK sont les plus concernés, l’ESHS, le CSMB et l’ASD ne sont pas à l’abri, et la prochaine journée pourrait bien aboutir à un nouvel ordre après avec des déplacements à risque pour l’ASK et le SSS et un avantage à l’ASM qui recevra le CSM Bouzelfa et en profiter pour réduire l’écart qui les séparent à un seul et unique point.

Là aussi, les confrontations directes seront déterminantes et qui restent avantageuses à l’AS Kasserine en net regain de forme et qui pourrait se mettre à l’abri lors de ses trois prochaines sorties dont, deux à domicile. Entretemps, l’ASM recevra deux de ses principaux concurrents (le CSMB et l’ASK) au Chtioui, deux rencontres que les marsois ne peuvent en aucun cas rater au risque de payer leurs faux pas par une descente aux enfers.  Le SSS lanterne rouge de son groupe recevra l’ESHS et l’ASM sur son terrain, mais effectuera 4 déplacements aussi difficiles l’un que l’autre et particulièrement ceux de Gafsa et Rejiche. 

M.R.