Le penalty de Jouini a fait la différence - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

Oct.
21
2019

UST - EST (0-1)

Le penalty de Jouini a fait la différence

Vendredi 8 Février 2019
نسخة للطباعة

Synopsis
*Stade Néjib Khattab
*Public nombreux
*Arbitrage de M. Yosri Bouali assisté par MM. Elyès Braham et Ahmed Dhaouioui. 4ème arbitre : M. Frej Abdellaoui.
*US. Tataouine – Espérance ST   (mi-temps 0 à 0))
*But de Jouini (82’ Sur penalty)
*US. Tataouine :
Kordi – Khalfa – Mhamdi – Mhadbi – Ben Abdesselam – Makni – Messi  – Bedouin – Zaghdoud – Diakété – Jertila
*Espérance ST :
Jeridi – Mbarki – Rabbi – Machani – Ben Maumoud – Meskini – Ben Romdhane – Bguir –  Meziani – Lokoza – Jouini
Comme attendu, le staff technique de l’Espérance ST a apporté plusieurs changements au niveau de ses trois compartiments avec, entre autres, le recours aux jeunes Ben Mahmoud, Ben Romdhane et Lokoza dont ce fut la première titularisation. Côté US. Tataouine, Skander Kasri a aligné son équipe type avec une attaque conduite par un Diakété qui a mis une pression continue sur la défense « sang et or » qui s’en sortait à chaque à son avantage.
Une entame de match par le biais de joueurs locaux visiblement décidés à faire oublier leurs dernières prestations en championnat et notamment en coupe de Tunisie. Toujours est-il que la domination territoriale des protégés de Skander Kasri n’a abouti qu’à quatre corners exécutés sans résultat. Côté « sang et or », le retour de Méziani n’a pas donné le plus recherché et encore moins la titularisation di Lokosa. Une première période au cours de laquelle l’Espérance ST se créa deux occasions de scorer dont celle émanant de Jouini qui vit son ballon dévié de justesse par le gardien Kordi.
Un scénario quasi-identique en seconde mi-temps dans la mesure où peu d’occasions ont été créées jusqu’à cette fatidique 80ème minute de la rencontre qui a vu l’arbitre accorder un penalty longuement contesté, à juste titre,  par les joueurs locaux. Penalty exécuté et réussi par Jouini promu capitaine. Inutile de décrire les dépassements qui ont marqué la décision de l’arbitre du match. Les dernières minutes de la rencontre ont été contrôlées dans leur totalité par l’US. Tataouine mais sans changement au résultat. En somme, un match à oublier rien qu’au vu des événements qui ont marqué ses dernières minutes sur le terrain et en dehors de rectangle de jeu.

Rafik BEN ARFA