Prendre le train de l’entrain - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

Aug.
23
2019

Labo Elan 2019-2020

Prendre le train de l’entrain

Mercredi 6 Février 2019
نسخة للطباعة

Les Récréâtrales ont lancé leur appel à candidature pour le Labo Elan 2019-2020. Un programme de relance de l'activité théâtrale en Afrique. Les professionnels tunisiens francophones de théâtre sont conviés à y participer. Une manière pour eux de prendre le train de l’entrain.
Programme de relance de l’activité théâtrale en Afrique, le Labo Elan a été initié en 2014 par les Récréâtrales, des résidences panafricaines d'écriture, de création et de recherche théâtrales, et ce, à Ouagadougou, au Burkina Faso. Il concerne tous les artistes africains résidant dans un pays d'Afrique, Tunisie comprise.
Ce laboratoire a pour but de «fournir un espace-temps de formation et de recherche à des artistes professionnels», de «créer des liens et des opportunités de rencontres entre les artistes du continent africain», de «renforcer les liens entre les structures théâtrales africaines francophones en créant des rencontres et des échanges via des projets de créations communs», et d’«aboutir à la production de spectacles qui seront diffusés lors de la plateforme festival des Récréâtrales mais aussi via le réseau des structures partenaires».

Des formations
pour la création africaine

Le Labo Elan prendra en charge quatre auteurs, quatre metteurs en scène, trois scénographes et 13 comédiens. Il s’étalera de septembre 2019 à novembre 2020 en trois étapes. La première étape (septembre/octobre 2019, et février 2020) concerne le temps de recherche et de formation durant lequel «les stagiaires sont à la fois formés dans leur discipline respective mais également dans une approche transversale (écriture, jeu d'acteur, mise en scène et scénographie). Ils sont accompagnés, guidés et orientés dans leurs pratiques par des artistes reconnus et des intervenants internationaux».
La seconde (septembre/octobre 2020) est le temps de création. Et la dernière est celle de la diffusion permettant aux projets artistiques les plus aboutis d’intégrés la programmation de la 11e édition des Récréâtrales, avec une visibilité auprès de programmateurs internationaux.
Il est à noter que les Récréâtrales, espace panafricain d’écriture, de création, de recherche et de diffusion théâtrales, est une sorte de festival biennal qui se tient à Ouagadougou.
Plus de 150 artistes, auteurs, metteurs en scène, scénographes et comédiens s’y réunissent. Les représentations se font au sein des cours familiales d’un quartier populaire de la ville.

Très peu
de formations chez nous

Le Labo Elan est une occasion pour les artistes tunisiens francophones du quatrième art de postuler et d’avoir une formation qui peut leur permettre d’avoir une plus grande ouverture d’esprit. Chez nous, très peu de formations de ce type sont offertes. La plupart du temps, ce sont des formations marginales et marginalisées. Seul le Centre arabo-africain de formation et de recherches théâtrales (CAAFRT) propose des formations (presque) de ce genre.
Rappelons que le CAAFRT, qui a vu le jour en 2001, est une initiative de feu Ezzedine Gannoun, afin de créer un lien entre le monde arabe et l’Afrique. Cette idée lui est venue en 1997 alors qu’il participait avec une de ses pièces au Marché des Arts du Spectacle Africain (MASA/Côte d’Ivoire), devenu en 2018 Marché des Arts du Spectacle d’Abidjan, puis avec une autre pièce au Festival international de théâtre du Bénin (FITHEB).

Z.H