L’EST et le CSS, à l’épreuve d’insidieux déplacements à Gabés et la Marsa - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

Feb.
17
2019

Coupe de Tunisie (4 matches avancés des 16èmes de finale)

L’EST et le CSS, à l’épreuve d’insidieux déplacements à Gabés et la Marsa

Mardi 29 Janvier 2019
نسخة للطباعة

 

 

Tâches moins ardues pour l’ESS et le CA

Après la mise à jour du calendrier du championnat de la ligue, la compétition reprend son cours normal cet après-midi avec le déroulement d’un premier lot de 6 matches des 16èmes de finale de la coupe, le second et dernier lot comportant les dix autres sera disputé demain.

 

L’EST et le CSS,

sur leurs gardes

Empressons-nous de remarquer que dans ce premier contingent les 4 grosses cylindrées à savoir l’Espérance de Tunis, le Club Sfaxien, L’Etoile du Sahel et le Club Africain seront engagés. Parmi ce quatuor deux équipes seront devant une tâche difficile. C’est ainsi que l’ensemble de Bab Souika se rendra au stade Najib Al Khattab où il croisera le fer avec l’Avenir Sportif de Gabés. Supérieur à son adversaire sur tous les plans du jeu, il devrait réussir, logiquemrnt, son passage au prochain tour de l’épreuve contre un adversaire qui est davantage soucieux  d’assurer son maintien parmi l’élite. Cela n’empêche que l’EST devra prendre toutes les précautions nécessaires afin de se mettre à l’abri d’une éventuelle mauvaise surprise sachant le caractère capricieux  de Dame coupe où la logique n’est pas à tous les coups respectée.

La  même remarque s’impose pour le CSS qui effectue lui aussi un déplacement fort délicat à la Marsa où il affrontera l’Avenir Sportif local, un adversaire qui a, de tout  temps constitué dans cette compétition la bête noir des clubistes Sfaxiens. Par conséquent, ces derniers seront sur leurs gardes et  devront faire preuve, de bout en bout, de suffisamment de concentration et d’application pour espérer empocher leur billet au prochain tour.

ESS et CA, gare à l’excès de confiance!

L’Etoile du Sahel, une équipe qui a le vent en poupe ces derniers temps et dont le regain de vitalité coïncide avec l’avènement de  Roger Lemerre à la tête de sa direction technique devrait, en dépit de l’épreuve du déplacement, s’imposer devant le SC de Ben Arous. Mais les Etoilés qui ne seront pas pour autant devant une promenade de santé devraient cravacher dur avant de pouvoir s’imposer.

Le Club Africain sera le seul parmi ce quatuor à avoir la tâche la moins difficile en affrontant Al Ahly de Sfax. Mais, même s’ils sont donnés favoris devant le divisionnaire de la cité Al Habib, un grand faubourg de la capitale du sud, les clubistes ne devraient pas cependant verser dans l’excès de confiance car quel que soit le déséquilibre des forces entre les deux protagonistes, le dernier mot appartient en dernier lieu au terrrain.

 

Ameur KERKENNI