L’ambition est de faire de ce forum un événement annuel africain incontournable - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

May.
22
2019

2ème édition de la conférence internationale «FITA 2019», prévue pour les 5 et 6 février 2019

L’ambition est de faire de ce forum un événement annuel africain incontournable

Samedi 26 Janvier 2019
نسخة للطباعة

Une conférence de presse s’est tenue au siège de Tunisia Africa Business Council « TABC » pour présenter le programme de la 2ème édition de la conférence internationale « Financing Investment & Trade in Africa » (FITA) qui se tiendra, les 5 et 6 février 2019, à Tunis. Plus de 2000 rendez-vous BtoB meubleront cet événement et près de 80 tables serviront pour les rencontres BtoB.

Afin de donner un aperçu des grandes lignes de cet événement, Loukil a  déclaré que cette édition est organisée suite au grand succès qu’a connu la première édition tenue, à l’initiative de TABC et en partenariat avec les ministères du Développement, de l’Investissement et de la Coopération Internationale, du Commerce et des Affaires Etrangères.

3 mille opérateurs économiques ont confirmé leur participation

« Environ 3 mille opérateurs économiques, des personnalités de haut niveau, des ministres de l’investissement africains, venant de pays tels que la Côte d’Ivoire, le Mali et la Guinée Conakry ainsi qu’une centaine d’institutions financières et d’organismes internationaux et panafricains (BAD, BID, BANK OF AFRICA, Banque mondiale, AFRICINVEST, SOCIETE GENERALE.....) participeront à la deuxième édition », a annoncé Bassem Loukil, Président de Tunisia Africa Business Council  (TABC).

La conférence a également pour objectif de présenter les solutions financières alternatives émergentes, dont le capital développement, le crowdfunding et l’assurance-crédit lesquels peuvent intervenir en complément de l’offre bancaire traditionnelle africaine et rapprocher ainsi les banques tunisiennes de leurs homologues panafricaines pour faciliter l’accès aux services financiers en Afrique. 

Elle vise également à évaluer la situation du financement, du commerce et de l’investissement en Tunisie et en Afrique et présenter les offres et mécanismes de financement sur le continent africain.

Loukil a fait savoir que les pays africains reprennent le Business avec la Tunisie par conviction et loin de toute influence d’une force politique quelconque. Et d’indiquer encore : « les échanges avec la communauté européenne ont leurs limites. Faute de diversifier des marchés à l’export, nous sommes condamnés à subir un autre genre de colonialisme. L’Afrique est un marché évident, traditionnel qu’on doit récupérer ». 

La Côte d’Ivoire et le Mali seront deux pays à l’honneur de cette édition

De son côté, Habib Karouali, Commissaire Général de « FITA 2019 » a  déclaré que l’ambition est de faire de cette rencontre un événement annuel africain incontournable. Et d’ajouter : « L’objectif est de créer un environnement propice aux échanges, un cadre de proximité favorisant un dialogue fructifiant entre décideurs et acteurs clés des secteurs publics et privés, des investisseurs internationaux, des institutions financières internationales ainsi que celles de promotion de l’investissement.

Karouali a ajouté que la Côte d’Ivoire et le Mali seront deux pays à l’honneur au cours de cette conférence et deux sessions spéciales investissement in Mali  et  investissement en Côte d’Ivoire  seront organisées en marge de «  FITA 2019 ».

 

Khouloud AMRAOUI