Hafedh Caïd Essebsi s’est emparé du bureau politique de Nidaa Tounès - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

Mar.
21
2019

Yosra Mili, gèle ses activités et accuse

Hafedh Caïd Essebsi s’est emparé du bureau politique de Nidaa Tounès

Mercredi 23 Janvier 2019
نسخة للطباعة

Le fils du président de la République détruit tout ce qui est construit dans Nidaa Tounès, tout simplement, pour s’installer au pouvoir dans ce parti exsangue, à cause de lui. Ses ambitions sont plus grandes que sa carrure, alors qu’il n’a rien d’un homme politique. Toutefois, il persiste à croire que Nidaa est un héritage qui lui lègue son père, alors qu’il ne donne aucune chance au mouvement pour retrouver son équilibre et pour se présenter dans de meilleures conditions, lors des prochaines échéances électorales.
Les membres de Nidaa Tounès sont exaspérés par les agissement de Hafedh Caïd Essebsi qui agit comme le seul maître à bord. Cette exaspération a conduit un membre de ce mouvement et qui n’est pas des moindres, puisqu’il s’agit du porte-parole du mouvement qui vient d’annoncer le  gel de ses activités… et elle ne sera pas, selon de multiples avis, la dernière à le faire.
Yosra Mili qui est, aussi, membre du bureau politique de Nidaa Tounes a annoncé hier la ‎suspension de son activité au sein du parti, accusant le président de l’instance ‎constitutive Hafedh Caïd Essebsi de s’être emparé du bureau de cette ‎formation politique. ‎
Jointe au téléphone par l’agence TAP, Mili a souligné que Hafedh Caïd Essebsi ‎s’est emparé, depuis quelques temps, du bureau politique de Nidaa Tounès, ‎dirigé par le secrétaire général du parti Slim Riahi. ‎
‎"Le président de l’instance constitutive a pris des décisions unilatérales ‎notamment en ce qui concerne les nominations dans les coordinations ‎régionales, alors que cette question relève des prérogatives de la commission ‎électorale du parti", a-t-elle regretté. ‎
Mili a encore indiqué que l’absence de Riahi ne justifie pas les pratiques ‎"inadmissibles" de Hafedh Caïd Essebsi en raison de l’existence de 12 secrétaires ‎généraux représentant le bureau politique. Ces responsables pourraient prendre des ‎décisions en l’absence de Riahi, a-t-elle noté.
Les dirigeants de Nidaa Tounès et du parti Union patriotique libre (UPL) avaient annoncé, en octobre 2018, la fusion des deux partis lors d'une conférence de presse.
Le mouvement Nidaa Tounès a publié une déclaration présentant la composition du parti comme convenu entre Nidaa Tounès et l'UPL jusqu'à la tenue du congrès électif.
L'instance politique est composée de 50 membres représentant les comités politiques des deux partis. Hafedh Caïd Essebsi, représentant légal du parti en assure la présidence.