Légère hausse des investissements industriels déclarés en 2018 - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

Dec.
12
2019

Légère hausse des investissements industriels déclarés en 2018

Légère hausse des investissements industriels déclarés en 2018

Mardi 22 Janvier 2019
نسخة للطباعة

L’APII vient de publier son bulletin de conjoncture relatif à l’évolution des intentions des investissements au cours de l’année 2018.   Effarouchées par un environnement d’affaires tumultueux, biaisé par les tensions tous azimuts outre la poursuite de morosité économique, les intentions d’investissement ont enregistré au cours de l’année 2018 une légère augmentation ne dépassant guère les 0.3% pour un volume d’investissement de 3537,1MD contre 3526.6 MD une année auparavant. Les projets de création ont enregistré une hausse de 6,2% pour un volume d’investissement de 1774,6 MD.

Baisse de 49% des investissements dans le secteur
du textile-habillement
Selon le bulletin de l’APII, le nombre de projets déclarés a atteint 3748 au cours de l’année 2018 contre 3488 lors de l’année 2017, soit une augmentation de 7.5%. Ces projets généreront  62548 postes d’emplois, contre 55500 postes d’emplois durant l’année 2017, soit une augmentation de 12.7%. L’évolution des investissements industriels a suivi au cours de l’année ont évolué en dents de scie passant de 408 MD en mois de janvier 2018 à 317,7 MD en mois de décembre 2018 contre 1021.7 MD en mars 2017. Tous les secteurs ont enregistré un accroissement au niveau des investissements déclarés à l’exception des industries agroalimentaires (-13%), des industries des matériaux de construction de la céramique et du verre (-11,8%) et du secteur du textile-habillement (-49%).
Les investissements industriels 100% étrangers et en partenariat sont passés de 682.8 MD durant l’année 2017 à 948.8 MD en 2018, enregistrant ainsi une augmentation de 38.9%. Cette augmentation résulte de la hausse des investissements des projets 100% étrangers qui sont passés de 214.2 MD durant l’année 2017 à 594.2 MD en 2018 (+177.4%). En revanche, les investissements déclarés dans le cadre des projets de partenariat ont enregistré une baisse de 24.3%, en passant de 468.6 MD en 2017 à 354.6 MD durant l’année 2018.

Les investissements étrangers
en hausse de 177,4%
Volet investissements industriels 100% étrangers et en partenariat, ils sont passés de 682.8 MD durant l’année 2017 à 948.8 MD en 2018, enregistrant ainsi une augmentation de 38.9%. Cette augmentation résulte de la hausse des investissements des projets 100% étrangers qui sont passés de 214.2 MD durant l’année 2017 à 594.2 MD en 2018 (+177.4%). En revanche, les investissements déclarés dans le cadre des projets de partenariat ont enregistré une baisse de 24.3%, en passant de 468.6 MD en 2017 à 354.6 MD durant l’année 2018. Comme à l’accoutumée, les industries mécaniques et électroniques se taillent  la part du lion des investissements étrangers déclarés  enregistrant ainsi une augmentation de 112.9%, essentiellement suite à la déclaration au cours de l’année 2018 de l’extension d’une unité de fabrication de composants électroniques pour un montant de 88.0 MD, à la déclaration de l’extension d’une unité de fabrication de faisceaux de câbles pour automobiles pour un montant de 60.7 MD, à la déclaration de l’extension d’une unité de fabrication de pièces aéronautiques pour 57.7 MD, à la déclaration de l’extension d’une unité de fabrication de ressorts à lames pour un montant de 50.0 MD et à la déclaration de la création d’une unité de confection de câblage pour l’industrie automobile pour un montant de 42.0 MD. Une hausse importante dans les investissements déclarés dans les industries chimiques a été par ailleurs enregistrée, soit une hausse de 152.1%, due principalement à la création d’une unité de fabrication de filtres d’hémodialyse pour un montant de 20.0 MD et à la déclaration de l’extension d’une unité de fabrication de canalisation de transport de fluide pour un montant de 31.0 MD.
L’année 2018 a été également marquée par la hausse des investissements dans les zones de développement régional. « La hausse ainsi enregistrée au niveau des investissements déclarés dans les zones de développement régional est imputable essentiellement au gouvernorat de Sidi Bouzid dont les investissements déclarés ont enregistré une hausse de 76.0% au cours de l’année 2018 », note le bulletin de conjoncture de l’APII.
Des indicateurs dans l’ensemble satisfaisants compte tenu de l’instabilité de l’environnement des affaires. Les IDE ont augmenté de plus de 30% au cours des 11 premiers mois de l’année, toutefois les aléas endogènes risquent encore une fois de perturber le climat d’investissement et d’altérer davantage la compétitivité de l’économie nationale.

Yosr GUERFEL AKKARI