Le doublé de Khénissi a fait la différence - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

Sep.
21
2019

Phase des groupes (2ème J ) EST – Platinium FC (2 -0)

Le doublé de Khénissi a fait la différence

Samedi 19 Janvier 2019
نسخة للطباعة

Synopsis

*Stade olympique d’El Menzah

*Pelouse en assez bon état

*Match à huis clos

*Arbitrage de M. Bakary Gassama assisité de M. Suleyman Sosseh et Yaya Fanneh (tous trois Gambiens)

*Espérance ST – Platinium  2 à 0 (MT 1 à 0)

Buts de Khénissi (24’ et 65’

*Avertissements : Kom (EST)

Bolé, Muro  (Platinium)

*EST

Jéridi – S. Derbali – Ben Mohamed – Chemmam (Yacoubi) – Ch. Dhouadi – Coulibaly (Chaalali) – Kom – Badri – El Houni - Blaïli – Khénissi (Jouini)

*Platinium FC 

Patros – Colley – Bole – Malunga – Kokole – Somaye – Pevori (Eonde) – Mazanda – Malanga – Samao - Machango

Une première période de jeu plutôt mi-figue au vu des quinze minutes de jeu sans la moindre véritable occasion de prendre option pour la victoire. Et ce en dépit d’une domination sans partage. Devant une équipe du Platinium FC qui se défendait avec pas moins de neuf joueurs. ll a fallu attendre la 24ème minute de jeu pour voir les « Sang et or » mettre un terme à une inefficacité qui n’a fait que trop durer. Un but venu au bon moment, but œuvre de Khénissi sur un service de l’inévitable  Anis Badri.

Loin de desserrer l’étreinte émanant des « Sang et Or », les visiteurs ont continué à éviter une éventuelle lourde défaite. Ceci ne les a pas, néanmoins, empêchés de se créer  leur unique montée vers l’avant  pour obtenir un corner exécuté sans résultat. L’Espérance aurait mérité de bénéficier d’un penalty sur une faute de main d’un défenseur visiteur, une faute non sanctionnée par le sieur Bakary Gassama. Un tout petit but à la pause, c’est peu devant un vis-à-vis qui est à sa première expérience dans un stade aussi avancé de l’épreuve.

La pause est venue au bon moment pour permettre au staff technique de remettre les pendules à l’heure. En apportant de menus changements notamment au niveau de la formation alignée en première période de jeu. Cela a quelque peu tardé dans la mesure où il a fallu attendre la  66ème  minute pour voir Chaalali suppléer Coulibaly.  Mais bien auparavant Khénissi est revenu à la charge en retrouvant le chemin des filets à la 65ème minute suite à un corner exécuté par Blaïli. Avec une avance estimée rassurante, les « Sang et Or » n’ont, néanmoins, pas cherché à baisser pavillon continuant à mettre une pression continue sur un vis-à-vis qui n’a fait que se défendre au fil des minutes. Ne terminons pas sans mettre l’accent sur cette découverte dans les rangs de l’Espérance ST, la découverte du joueur libyen : El Houni.

Rafik BEN ARFA