De partout… De partout… - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

Oct.
23
2019

De partout…

De partout… De partout…

Samedi 19 Janvier 2019
نسخة للطباعة

La poterie de Sejnane au patrimoine de l’UNESCO

Le président de la République, Béji Caïd Essebsi s’est vu remettre hier un document portant inscription de la poterie de Sejnane dans la liste mondiale du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO.
Selon un communiqué de la présidence de la République, ce document lui a été remis par l’ambassadeur permanent de Tunisie auprès de l’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture (UNESCO), Ghazi Gherairi.
Il s’agit là du premier dossier présenté dans ce sens par la Tunisie depuis 20 ans, a-t-il souligné, faisant remarquer que l’inscription de la poterie de Sejnane dans la liste mondiale du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO ne manquera pas de contribuer à réhabiliter le savoir-faire artisanal national, à le promouvoir et à le valoriser à l’échelle internationale.

Des marins-pêcheurs menacent de s’exiler avec leurs familles

Un grand nombre de marins-pêcheurs affiliés à l’UGTT menacent de s’exiler collectivement avec leurs familles, à bord de leurs bateaux de pêche, en protestation contre la "pêche anarchique" qui provoque la baisse des ressources halieutiques, signale, à l’agence TAP, Bahri Hdhili, chargé du dossier à l’Union régionale du travail.
Les protestataires se sont rassemblés, vendredi matin, avec femme et enfants, autour de leurs embarcations, dans l’intention de prendre le large. Des pourparlers sont menés par le délégué de la Chebba et les garde-côtes afin de les en dissuader.
Les marins-pêcheurs s’élèvent contre l’utilisation abusive des " chrafi " (pêcheries fixes) en détournant cette technique traditionnelle, qui consiste à aligner des feuilles de palmiers pour retenir le poisson, par l’installation de barrières de filets, ce qui repousse le poisson. Les petits pêcheurs se plaignent, également, de la monopolisation des chrafi par un petit nombre de pêcheurs.

Nouveautés chirurgicales et thérapeutiques

"La médecine dentaire et le défi de la réussite et de la rénovation, tel est le thème du 2ème congrès international de médecine dentaire qui aura lieu à Monastir les 19 et 20 janvier en cours.
Dans une déclaration à l’agence TAP, Wael Batbout, membre du comité d’organisation du congrès a souligné que des spécialistes de Tunisie, du Liban, de France et d’Italie prendront part à cet évènement organisé à l’initiative de l’amicale des médecins dentistes internes et résidents.
Au programme de cette manifestation, 6 conférences, 64 interventions et 7 ateliers de travail qui porteront sur les nouveautés chirurgicales et thérapeutiques en médecine dentaire.
A noter que ce congrès vise essentiellement, selon la même source, à renforcer la formation des médecins dentistes résidents et internes.

Démarrage de l’académie de l’UGTT

La première session de l’académie de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) démarrera demain, dans le cadre d’un programme de neuf sessions annuelles, a annoncé l’UGTT dans un communiqué publié hier.
L’académie vise à former une nouvelle génération de syndicalistes en vue d’améliorer leur rendement dans tous les domaines (juridique, économique, normes internationales du travail, protection sociale, communication et gestion de crise).
Ces sessions de formation seront assurées par des enseignants universitaires et des experts économiques, juridiques et sociaux ainsi que des experts en communication et en information.

Projets municipaux en partenariat avec l’APCAFT

L’activation de la convention dans le domaine environnemental, signée entre la municipalité de Menzel Abderrahmane et l’Association pour la promotion de la coopération et de l’amitié entre la France et la Tunisie (APCAFT), a été au centre d’une séance de travail tenue, jeudi, au siège de la municipalité.
Le président de l’APCAFT, Raed Chaibi (franco-tunisien), a souligné l’engagement de son association à soutenir ces projets au plan technique et financier. Il a, par ailleurs, adressé une invitation à la municipalité de Menzel Abderrahmane pour participer, en tant qu’hôte d’honneur, à la conférence internationale sur l’emploi en Tunisie prévue, au printemps 2019.

Enfants bloqués dans les zones de conflit

Le ministre chargé de la Relation avec les Instances constitutionnelles et la Société civile et des Droits de l’Homme, Fadhel Mahfoudh, a rencontré, jeudi, une délégation de députés de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) représentant le groupe "Parlementaires pour les droits humains".
La délégation était composée de Ibtissem Jebabli, Sameh Bouhaouel et Yassine Ayari.
La réunion a permis notamment de discuter du dossier relatif à la mise en place des instances constitutionnelles permanentes ainsi que de la question des enfants tunisiens bloqués dans les zones de conflit et celle des Tunisiens disparus en Italie.
Les enfants en détention et l’emploi des personnes porteuses de handicap a, aussi, été évoqué lors de cette réunion.