Le gouvernement otage des diktats étrangers - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

Oct.
23
2019

Al Joumhouri accuse

Le gouvernement otage des diktats étrangers

Mardi 15 Janvier 2019
نسخة للطباعة

Le Comité central du parti Al Joumhouri, réuni la semaine dernière, a décidé de présenter le programme électoral de cette formation politique pour les législatives de 2019 au mois d’avril, a déclaré samedi le secrétaire général du parti Al Joumhouri, Issam Chabbi, au correspondant de l'agence TAP à Tataouine.

Lors d'un meeting organisé par le parti samedi soir à Tataouine à l'occasion du huitième anniversaire de la révolution, Chabbi a estimé que la Tunisie après la révolution "était meilleure que sous la dictature, l'opinion unique et le parti unique", soulignant toutefois que "les gouvernements successifs ont échoué après la révolution à éliminer la corruption et à améliorer le pouvoir d'achat des citoyens".

Par ailleurs, le secrétaire général du parti Al Joumhouri a invité le chef du gouvernement à publier la liste des martyrs et blessés de la révolution à l'occasion du huitième anniversaire de son déclenchement.

Il a également affirmé que le gouvernement actuel "est devenu l'otage des dictats étrangers pour prendre les décisions appropriées, telles que l'augmentation des salaires dans le secteur public et la résolution du problème des enseignants du secondaire", mettant en garde contre les répercussions de la grève du 17 janvier sur "la continuité de l'Etat".