41 condamnations à la peine capitale dont 40 par contumace - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

Dec.
5
2019

Attaque terroriste de Henchir Tella

41 condamnations à la peine capitale dont 40 par contumace

Dimanche 13 Janvier 2019
نسخة للطباعة

Encore une fois, la justice tunisienne a frappé fort contre les auteurs des crimes terroristes atroces. Les 41 terroristes qui avaient tué 15 soldats de l’armée nationale et blessé 20 autres en attaquant deux postes de contrôle militaires au mont Chambi, près de Kasserine, pendant le mois de ramadan, le 16 juillet 2014, ont été condamnés à mort, vendredi soir 11 janvier, par la chambre criminelle chargée de juger les crimes terroristes au tribunal de première instance de Tunis.

Au total, 42 accusés sont impliqués dans cette affaire dont 3 seulement ont comparu en état d’arrestation. 2 d’entre eux ont été condamnés à mort et à 50 ans de prison chacun. 39 terroristes en fuite ont été condamnés à la peine capitale et à 50 de prison chacun.

L’attaque avait été perpétrée par 41 terroristes répartis en deux groupes le 16 juillet 2014, au mois de ramadan, vers 19 heures 45 minutes, peu avant la rupture du jeûne, au mont Chambi, dans la zone de Henchir Tella, relevant de la localité de Doghra, dans la délégation de Kasserine sud

Condamné à 7 ans de prison, un des 3 accusés comparus en état d’arrestation était l’agent d’information du groupe terroriste, à travers une page sur le réseau Facebook, sous le titre «Chambi News». Quatre heures avant la lâche opération, un des attaquants appelé Marouane Hamdi lui avait envoyé un message sur cette page disant : « une grande opération va avoir lieu aujourd’hui ». Cet agent d’information avait notamment publié sur la page signalée des séquences vidéo enregistrées lors de l’attaque que lui avaient envoyées les terroristes. D’ailleurs, il avait été déjà condamné à 10 ans de prison dans une autre affaire terroriste.

Selon le dossier de l’affaire, les deux postes de contrôle militaires attaqués étaient installés dans la zone de Henchir Tella au mont Châambi.

Après avoir surveillé de  près les déplacements des deux patrouilles militaires affectées à ces deux postes, les terroristes, au nombre de 41, arrivèrent sur les lieux à pied et campèrent à une distance d’environ un kilomètre des deux postes visés, puis ils se séparèrent en deux groupes et attendirent que les soldats se rassemblent pour rompre le jeûne avant de les attaquer avec leurs armes à feu, tuant 15 soldats et blessant 20 autres.

Salah BEN HAMADI