Sur quel pied on va danser ? - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

Dec.
9
2019

chronque

Sur quel pied on va danser ?

Dimanche 13 Janvier 2019
نسخة للطباعة

Vaste question… Qui embrasse large et mal étreint comme dirait l’autre. Savoir aussi qui va mener la danse, et est-ce qu’elle se fera en solo. Primordial pour augurer de la suite, en se préparant mentalement à affiner l’exercice, jusqu’à le réduire à sa plus simple expression. La difficulté viendrait de là par ailleurs : à savoir investir dans l’épure tout en allant droit à l’essentiel.

Qu’est-ce qui est essentiel ? Question à un billion de milliards d’euros. Traduisez en dinars et ça vous donnera le vertige. Mais, l’année ne fait que commencer. Et la galette des rois s’offre encore en devanture dans les boulangeries. Pas pour très longtemps, c’est déjà (presque) fini. Celui qui a trouvé la fève est un sacré veinard ! Il cache sa joie, il a raison : on ne sait jamais, des fois que la chance vienne à tourner. Elle a de ses caprices !

Les experts en développement personnel vous diront qu’il faut la provoquer. Et qu’étant paresseuse de nature, elle ne s’empressera pas spontanément à voler à votre secours. Un duel à fleurets mouchetés s’impose. A la loyale ? On croit rêver… Les élections dans leur plus simple expression. Non, pas dans leur plus simple appareil, c’est déjà assez laid avec le smoking de circonstance, alors imaginez un instant qu’ils leur viendraient des lubies naturalistes. Ça serait grotesque et effrayant. 

De toute façon ça ne se pose même pas : en politique, le chic des chics c’est de s’avancer masqué. Autrement ça ne vaudrait pas le coup de faire ses jeux. L’adrénaline, rien que ça pour vous émoustiller une humeur trop égale. Alors en user à profusion en admirant le paysage. Jouer, c’est gagner. La seule bataille, en la circonstance, qui vaille d’être menée : celle qui annihilera, jusqu’au dernier, tous les ennemis de la patrie. Annihiler c’est un mot plutôt tendre…

 

Samia HARRAR