Demain, à Sousse, contre le CS Constantine - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

Mar.
21
2019

CA

Demain, à Sousse, contre le CS Constantine

Jeudi 10 Janvier 2019
نسخة للطباعة

Une défense à revoir

Le  CA sera demain à Sousse pour disputer son premier match en phase de poules après avoir disputé et perdu le derby de la capitale à Monastir. Une défaite qui est venue mettre fin à une série de quatre victoires positives, mais qui ne doit pas remettre en question tout le travail entrepris par le staff technique qu’on a tendance à rendre responsable de cette défaite. Il faut surtout corriger certaines lacunes entrevues en défense et le placement de certains joueurs qui ont tendance à s’emballer dans les moments forts d’une rencontre. Les deux buts encaissés sont le fruit d’un manque de concentration évidents et les responsables sont les défenseurs clubistes et surtout ceux de l’axe qui ont intérêt à ne pas commettre les mêmes erreurs face au CS Constantine.

 

Faire le plein

Les clubistes entameront la phase de poules à domicile face à une formation algérienne qui se porte très bien. Le CS Constantine a remporté sept des huit derniers matches disputés en championnat et est champion d’Algérien en titre. Le doyen des clubs algériens retrouve, lui aussi, la ligue des champions après une longue absence. C’est un adversaire qui force le respect et ne sera pas, par conséquent, facile à battre. Les clubistes ont toutefois intérêts à le faire s’ils entendent aller le plus loin possible dans cette épreuve. Ils doivent surtout reporter leurs trois matches à domicile. Les protégés de ChihebEllili doivent s’imposer avant d’enchainer avec Al Ismaily d’Egypte et le TP Mazembé. Deux déplacements périlleux que les clubistes doivent aborder dans les meilleures conditions pour pouvoir s’en sortir. 

 

Retour de Ben Yahia et absence de Ayadi

Pour le match de demain, Chiheb Ellili aura la possibilité de compter sur son capitaine Wissem Yahia et sur trois autres joueurs inscrits dans la liste africaine, à savoir les jeunes Samhi Laabidi et l’étranger Rodrigue. Des renforts importants pour le technicien clubiste qui aura toutefois à se passer des services ce Ghazi Ayédi suspendu pour avoir totalisé deux avertissements. Une absence qui se fera sentir même su le compartiment du milieu est le plus fourni qualitativement et quantitativement.

Un autre contexte

La phase de poules est un rêve exaucé pour les clubistes. Il faudrait qu’ils soient conscients que le rythme de compétition n’a rien à voir avec ce qui se fait en championnat. Les coéquipiers de Iffa doivent aborder cette phase de la ligue des champions avec une autre mentalité et une autre approche. Le changement sera total et ils l’auront à vérifier dès ce vendredi. A eux de prouver qu’ils sont capables de soutenir ce rythme et d’aller le plus loin possible. Le club Africain sera appelé à s’imposer au détriment de la manière et c’est ce qui compte le plus. Le reste n’est que littérature…

Décision de la FIFA : l’attente perdure

Toutes la famille clubiste attend la décision de la FIFA pour savoir à quoi s’en tenir pour le reste de la saison et pour la suite de la ligue des champions. Les responsables clubistes n’ont pas le droit de recruter au cours de ce mercato d’hiver et lors du prochain mercato d’ét. On attend un geste de la part de la FIFA d’autant plus que l’actuel bureau directeur a prouvé sa bonne intention en s’acquittant de plus d’un dossier. Slim Riahi a laissé le club de Bab-jedid dans le pétrin et c’est malheureux pour un club pris en otage pendant presque cinq ans par une seule personne qui en a fait un jouet personnel. Les prochaines heures devraient nous en dire plus, même si on n’espère pas trop de la part de la FIFA qui laisse de côté l’aspect sentimental et ne prend ses décisions qu’en se basant sur du concret et le concret n’est guère favorable au Club Africain.

Mourad AYARI