Un camping géant en signe de solidarité - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

Oct.
21
2019

Un jeune de Siliana forcé d'abandonner son projet écotouristique

Un camping géant en signe de solidarité

Jeudi 10 Janvier 2019
نسخة للطباعة

Amine Ezzine est un jeune diplômé chômeur qui n'a pas passé ses journée à pleurnicher et à se lamenter sur son sort. Le jeune homme a, au contraire, fait travailler ses méninges et lancé son propre de tourisme alternatif. Un éco-dôme qui pouvait accueillir, le temps d'une nuit ou deux, le temps d'une escapade en amoureux ou entre amis, quelques résidents. Ils y étaient accueillis par le maître des lieux avec beaucoup de gentillesse et d'amabilité.

Amine faisait preuve d'une hospitalité sans pareil et surtout d'une passion sans fin pour sa région, Siliana et surtout pour Sodga et ses alentours. Tous ceux qui passaient par les lieux sont unanimes, Amine Ezzine est un professionnel habité par un amour inconditionnel des environs et sait, comme personne, mettre en valeur toutes les richesses qui s'y trouvent.

Petit à petit, l'éco dôme est devenu un lieu incontournable pour les randonneurs qui y venaient passer la nuit ou encore pour partager un repas traditionnel en compagnie du maître des lieux. Mais le succès rencontré par le projet, lancé dans le cadre du projet “l’écotourisme facteur de développement rural”, financé par le Fonds français pour l’environnement mondial (FFEM) et la fondation MAVA en collaboration avec l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), n'a apparemment pas plu aux autorités locales.

Plusieurs responsables locaux se sont, en effet, ligués contre Amine Ezzine et lui ont mené la vie dure avant de lui ordonner, tout bonnement, de mettre la clé sous la porte et d'abandonner son projet, car il n'aurait aucune existence juridique concrète et serait donc “illégal”.

Le jeune homme a tout tenté afin de les dissuader et a tenté de rencontré tous les responsables afin de les faire changer d'avis, mais c'était peine perdue et il a essuyé des refus là où il allait. Amine a fait part de son désespoir à maintes reprises, en vain !

Las et découragé, le jeune homme a tenté de mettre fin à ses jours en début de semaine. Il a heureusement été sauvé et sa vie n'est désormais plus en danger. En signe de solidarité, l'association Greenway et d'autres internautes touchés par l'histoire d’Amine ont décidé d'organiser les 2 et 3 février prochain un méga-camping dont la totalité des revenus bénéficierait à Amine Ezzine. Au programme, une randonnée dans les alentours de l'éco-dôme et une soirée animée par l'artiste engagé Yasser Jradi.

Une initiative louable et une preuve de générosité à saluer. Espérons seulement que les autorités ne feront pas, là aussi, preuve d'excès de zèle et interdiront l'accès des lieux aux campeurs. Espérons également que le geste de détresse du jeune homme trouvera écho et qu'au lieu de le forcer au chômage, une solution concrète, rapide et pérenne sera trouvée et qu'il pourra continuer à vivre de son projet au lieu d'avoir à mendier dans la rue et de pleurer sur son sort.

Rym BENAROUS