Amina était la première tunisienne ! - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

Mar.
19
2019

Eurovision de la chanson

Amina était la première tunisienne !

Mercredi 9 Janvier 2019
نسخة للطباعة
- Naestro, premier Tunisien à représenter la France à l’Eurovision de la Chanson ? Non, c’était Amina !

En faisant du zapping, je suis tombée sur la énième rediffusion d’une émission bidon comme il y en a tant sur notre petit écran national, aussi bien privé que public.
Dans cette émission, dont je ne sais plus quel en est le titre et encore moins la chaîne, le chanteur tuniso-français Naestro était l’invité.
Au départ, je n’ai pas fait très attention. J’avais juste besoin d’un bruit de fond. Puis, d’un coup, mon oreille a été attirée par le mot «Eurovision». Naestro a déclaré qu’il était candidat pour représenter la France à l’Eurovision de la chanson. L’animateur a dit que c’était la première fois qu’un Tunisien allait représenter la France à l’Eurovision. Et l’artiste de surenchérir qu’il croyait que oui.
Erreur des deux ! Le premier chanteur d’origine tunisienne (origine car il faut avoir une nationalité européenne pour participer à l’Eurovision) est une chanteuse. C’est Amina Annabi. C’est en 1991 que participa Amina au concours Eurovision de la Chanson, qui, pour sa 36e édition, se déroulait à Rome. Elle y représentait la France avec la chanson «Le dernier qui a parlé», coécrite le grand musicien sénégalais Wasis Diop, dont il a fait la composition
Amina est arrivée à la première place du classement, ex-aequo avec la Suédoise Carola Häggkvist. Malheureusement, un système de point assez bancal a fait rétrograder Amina à la seconde place.
A l’occasion de l’Eurovision 1991, Amina avait fait scandale auprès de la communauté arabe en se levant et en allant embrasser les candidats d’Israël. Ce n’était pas de la provocation de sa part, mais le jury israélien lui avait donné le nombre de points maximum, soit 12, pour sa prestation.
Naestro, s’il est sélectionné pour représenter la France avec sa chanson «Le brasier», risque de créer un scandale également. Car, la 64e édition du concours se déroulera le 18 mai prochain à…Tel-Aviv.
Naestro est en lice avec 17 autres candidats pour représenter la France : Bilal Hassani (d’origine marocaine), Lautner, Emmanuel Moire, Chimène Badi (d’origine algérienne), Battista Acquaviva, Aysat (d'origine sénégalo-mauritanienne), Ugo, Florina, Gabriella, Tracy de Sà, Seemone, The Divaz, Silvàn Areg, Noémie, Doutson, Mazy, et PhilipElise.
C’est le 12 janvier prochain que l’on saura si Naestro représentera la France ou pas.

Zouhour HARBAOUI