De partout… De partout… - Le Temps Tunisie
Tunis Lundi 30 Novembre 2020

Suivez-nous

Dec.
1
2020

De partout

De partout… De partout…

Dimanche 30 Décembre 2018
نسخة للطباعة
Le Congrès constitutif du Mouvement "La Tunisie en avant" 
Le Congrès constitutif du Mouvement "La Tunisie en avant" aura lieu du 22 au 24 mars 2019 à Hammamet, a annoncé hier le coordinateur du parti, Abid Briki.
En marge d’une rencontre-débat organisée à Sfax sur "la vision du Mouvement pour la situation politique en Tunisie", Briki a également annoncé la participation du parti aux prochaines élections législatives.
Selon lui, deux conférences seront organisées en janvier prochain pour examiner le programme économique et social du Mouvement qui sera adopté lors du Congrès constitutif du Mouvement.
Le Mouvement de la " Tunisie en avant " a été créé le 7 mai 2018. 
Créée en vertu des dispositions du décret-loi n°2011-87 portant organisation des partis, cette formation politique a été fondée par Abid Briki.
 
Les notaires satisfaits
L’Association nationale des chambres des notaires a décidé d’annuler le sit-in qui devait avoir lieu, jeudi, après l’accord conclu avec le ministre de la Justice pour la tenue d’une séance de négociation entre les deux parties le 3 janvier prochain. Il s’agit d’examiner, lors de cette séance, les lacunes du projet de loi organisant la profession. 
Dans un communiqué rendu public, jeudi, l’association a précisé qu’elle s’est mise d’accord avec le ministre de la Justice, pour avoir une copie du projet de loi transmis à la Présidence du gouvernement dans le but de prendre connaissance de son contenu, de donner un avis, et d’œuvrer à consacrer "la force exécutoire et les compétences exclusives" dans ce projet de loi.
Elle a, par ailleurs, exprimé son souhait d’arriver à un accord avec l’autorité de tutelle, pour l’adoption du projet de loi organisant la profession de notaire, lequel a déjà été validé par les commissions de négociation entre le ministère de la Justice et les représentants de la profession.
 
Autonomisation économique des femmes de Sejnane
L’association FACE Tunisie "Agir contre l’exclusion", qui vient d’annoncer la clôture du projet "Pour une meilleure autonomisation économique des femmes de Sejnane", lancé durant l’année 2018, va collaborer, en vertu d'une convention avec le Centre Technique de Tissage et de Tapis, pour former, en 2019, les artisanes de Sejnane en techniques de tissage et de production des tapis.
Le projet d'autonomisation des femmes de Sejnane, mis en œuvre grâce à un don de la République de Finlande, a ciblé 150 femmes rurales de Sejnane exerçant dans l'artisanat et l'agriculture. Il s’agit de petits métiers de poterie, de tissage de tapis et du Klim traditionnel et d'autres produits de terroir en plus de la distillation des plantes aromatiques et médicinales, 
Pour mémoire, la poterie de Sejnane a été officiellement reconnue, fin novembre 2018, en tant que patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO.
 
26 campagnes de contrôle dans le Grand Tunis
Le programme de contrôle d’urgence lancé récemment, par le ministère du commerce a permis de réaliser 26 campagnes nationales de contrôle, ciblant les secteurs des fruits et légumes, les produits subventionnés et d’autres produits de consommation, a fait savoir jeudi, le ministère dans un communiqué 
A cet effet, 208 équipes mixtes ont été mobilisées. Elle ont effectué 5508 visites de contrôle et mis en œuvre 40 décisions de fermeture, selon le communiqué publié à l’issue de la réunion des commissions régionales de suivi de l'évolution des prix, de la garantie de l’approvisionnement et de lutte contre la contrebande et le commerce parallèle de Grand Tunis. 
La réunion, présidé par le ministre Omar Behi, a débattu des conditions de réussite du travail de contrôle, les moyens de le développer notamment, en ce qui concerne l’élargissement du contrôle aux réseaux des marchés, des dépôts et des commerces, et l’application de sanctions dissuasives contre les contrevenants, a précisé le ministère.
 
Bureau d'accompagnement à la Cour d'appel de Bizerte
Le ministre de la Justice, Karim Jamoussi a inauguré, jeudi, à la Cour d’appel de Bizerte, le bureau d’accompagnement des ex-détenus. Il s’agit du troisième bureau en son genre à voir le jour en Tunisie, après celui de Sousse et de Monastir.
Trois autres bureaux seront mis en place, de façon progressive, dans différentes régions de la Tunisie, a indiqué le ministre de la Justice.
Ces bureaux ont pour mission d’assurer l’accompagnement des détenus ayant purgé leurs peines afin de les soutenir dans leur réinsertion sociale et éviter ainsi les risques de récidive.
Par ailleurs, le ministre de la Justice a pris connaissance des travaux d’extension et de réaménagement du Tribunal de Première instance de Bizerte, érigé en 1968.
 
Voie ouverte à la réforme de Tunisair 
Le ministère du transport et l’UGTT ont convenu jeudi de charger une commission mixte de définir les axes de réforme du groupe Tunisair tout en s’inspirant du projet de réforme initial de 2018, selon un communiqué du ministère. 
La commission devrait remettre ses propositions dans 10 jours selon le communiqué publié à l’issue de cette réunion à laquelle ont pris part le secrétaire général de l’UGTT Samir Cheffi et les syndicats de base de la compagnie. 
Présidant la réunion, le ministre du transport Hichem Ben Ahmed a exprimé le souci de gouvernement de conserver Tunisair en tant que compagnie de service public soulignant l’importance de préserver le climat social en son sein.
Mots-clés: