Atelier «Lab’Baladiya» à Bizerte: Première expérience dans la démocratie décentralisée - Le Temps Tunisie
Tunis Vendredi 8 Février 2019

Suivez-nous

May.
21
2019

Bizerte

Atelier «Lab’Baladiya» à Bizerte: Première expérience dans la démocratie décentralisée

Dimanche 30 Décembre 2018
نسخة للطباعة
Atelier «Lab’Baladiya» à Bizerte: Première expérience dans la démocratie décentralisée
La Tunisie vit sa première expérience dans la démocratie décentralisée avec les élections des nouveaux conseils municipaux en Mai dernier. 
Et dans ce cadre, la ville de Bizerte a accueilli durant la période entre 18 et 21 décembre dernier le premier atelier de «Lab’Baladiya» qui vise principalement à accompagner les municipalités tunisiennes dans leurs premières expériences de la gouvernance locale et qui a porté sur «l’attractivité économique». 
Cette initiative est portée par la Fédération Nationale des Villes Tunisiennes (FNVT) et l’Ambassade de France en Tunisie / Institut français de Tunisie en partenariat avec le Ministère des Affaires Locales et de l'Environnement, le Ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères, l’AFD - Agence Française de Développement, Expertise France avec l’appui de la municipalité de Bizerte. 
 
Un échange Franco-Tunisien
Les activités de l’atelier se sont étalées sur deux jours et demi où les participants français ont exposé le retour des expériences de leurs villes tel que Bordeaux, Dunkerque, La Seyne-sur-Mer, Limoges, Saint-Etienne et Toulouse.
En revanche, la ville de Bizerte a été mise en avant par la participation de la Chambre de commerce et le témoignage de la municipalité qui ont évoqué les enjeux d’attractivité ainsi que des atouts de la ville qu’il faudrait bien exploiter.  
Cette rencontre a permis à une vingtaine de communes françaises et à une bonne dizaine de municipalités tunisiennes d’échanger leurs expériences en matière d’attractivité économique et compétitivité des villes. 
Les participants ont effectué des travaux pratiques afin de trouver les bonnes réponses pour ces questions : « Comment dynamiser l’attractivité d’un territoire ? », « Quelques exemples pour rendre un territoire plus attractif » et « Quelle politique pour l’attractivité des territoires tunisiens ? ». 
Le dernier jour était réservé à la conclusion des travaux qui doit permettre l’élaboration d’un guide pratique comprenant les recommandations pour rendre un territoire beaucoup plus attractif. 
 
Une nouvelle coopération 
Toutefois, cet évènement a été fructueux et pour la ville de Bizerte et pour celle de Seyne Sur-Mer qui ont signé une lettre d'intention de coopération qui comprend une multitude d’axes de travail tel que :
- Le développement d’infrastructures d’adduction d’eau, la jeunesse et le sport, la culture, la protection du littoral, Le développement économique, Le renforcement des acteurs locaux ainsi que l’égalité homme-femme quoi va être développé en plusieurs projets très intéressants dont l'encouragement de l’entrepreneuriat féminin afin de promouvoir le rôle de la femme dans la société…    
Ce premier atelier va être suivi par six autres dans le cadre de la coopération franco-tunisienne.
Le lancement de l’atelier a commencé, mardi, en présence de Kamel Ben Amara, maire de Bizerte et 2ème Vice-président de la FNVT et d’Olivier Poivre d’Arvor, Ambassadeur de France en Tunisie à Dar Sidi Jalloul, à Dar Sidi Jalloul, un espace traditionnel typique et siège de l’Association de Sauvegarde de la Médina de Bizerte.                                                                                 
Sarah Ben Omrane