Stratégie offensive pour combattre le terrorisme - Le Temps Tunisie
Tunis Dimanche 20 Janvier 2019

Suivez-nous

Jan.
21
2019

Basée sur la prévention et l’anticipation

Stratégie offensive pour combattre le terrorisme

Samedi 29 Décembre 2018
نسخة للطباعة

Une stratégie offensive exceptionnelle sera bientôt mise en place au profit des gouvernorats de Kasserine, le Kef et Jendouba pour combattre le terrorisme, a annoncé jeudi, le ministre de l’Intérieur Hichem Fourati. Cette stratégie sera basée sur l’anticipation, la prévention et la défense comme alternative au plan d’action en vigueur.
Fourati a précisé lors d’une visite d’inspection effectuée dans certaines localités de Jendouba dont le poste frontalier de Melloula à Tabarka, le poste pilote de la Garde Nationale de Fernana et la délégation de Ghardimaou, que cette stratégie tend à offrir les garanties d’accès aux lieux de retranchement des groupes terroristes dans les montagnes frontalières afin de les neutraliser. Il s’agit également de renforcer le contrôle à l’entrée et à la sortie des villes et d’appuyer les services de renseignement.
Dans un premier temps la stratégie sera expérimentée dans le gouvernorat de Kasserine, en attendant sa généralisation dans les régions du Kef et de Jendouba. il est aussi question de renfort logistique et humain, lequel, sera mis à niveau de manière à garantir la réalisation des objectifs liés à la sécurité et la stabilité, a indiqué le ministre.
Au sujet des mouvements de protestation qu’a connus la ville de Kasserine lors des derniers jours, Fourati a fait savoir que l’enquête préliminaire avec les personnes arrêtées, a révélé que 5 individus à bord d’une voiture de location ont distribué de l’argent et des cartes de recharges téléphoniques aux manifestants pour attiser la situation dans la région et dans le pays en général.
Le ministre de l’Intérieur a assuré que ces personnes ont été interpellées par la police, affirmant que le département est déterminé à face à tous les mouvements de protestation nocturnes qui prennent pour cible les biens publics et privés et qu’il œuvrera, en contrepartie, à garantir la protection des manifestations pacifiques qui se tiennent le jour.